APPRENDRE A MAÎTRISER LA PEUR DE L’INCONNU

La Peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère à la haine, la haine mène à la souffrance.

Il faut accepter l’inconnu pour gérer sa peur. Pourquoi avoir peur de quelque que nous ne connaissons pas ? La réponse est dans la question : nous sommes effrayés par notre incapacité à déterminer clairement l’objet de nos craintes.

De fait, nous nous retrouvons face à une perte totale de contrôle, nous ne maîtrisons rien et ce manque de visibilité engendre bien évidemment de la PEUR.

Une  première étape pour minimiser cette peur c’est accepter l’inconnu. Cependant, cette acceptation implique un travail en amont : délaisser notre besoin de contrôle. Voilà bien un exercice délicat : LACHER PRISE . Mais  c’est à partir de là que nous pourrons minimiser l’impact su STRESS en nous.

Si on réfléchi de façons cohérente à notre crainte, on peut vite se rendre compte que ce stress ne nous apportera rien de constructif. Quelle que soit notre crainte face à l’inconnu, il n’arrangera rien de notre situation. Nous aurons bien angoisser, nous resterons quoiqu’il arrive passif face à l’inconnu.

Par-conséquent sans maîtrise, à quoi bon se triturer les méninges ? En prenant conscience de notre incapacité ou plutôt  notre impossibilité  à déterminer et agir sur cet inconnu, nous pouvons dès à présent tenter de modifier notre perception des choses.

Nous  faire du soucis n’apportera rien, hormis une bonne dose de stress que nous communiquerons à d’autres….

Reprenons le dessus sur ce stress. La confiance en soi et en DIEU . Du recul sur la situation et puiser de nouvelles forces grâce à notre expérience

Pour cela, faisons une petite rétrospective des difficultés que nous avons surmontés jusqu’à présent, tous domaines confondus. Par cet  exercice, nous constaterons que les dangers de l’inconnu qui se présente à nous sont bien moins impressionnants. Notre expérience a démontré que nous étions capable de surmonter des situations au combien difficiles et ce qui est considéré comme difficile et inconnu fera désormais parti de nos victoires personnelles. Puisons parmi nos victoires, la force et l’énergie nécessaire à affronter ce nouvel inconnu, et nous en  sortirons plus fort.

Nous sous-estimons fréquemment notre incapacité d’adaptation, pourtant celle-ci est très grande.

Pensons à ce que nous avons déjà accompli. Puisons en nous cette énergie pour prendre confiance et dominer cette Peur.

En maîtrisant nos craintes, nous réduiront considérablement tout ce Stress inutile et plus  encore nous la communiquerons pas à autrui… Soyons positifs, courageux et surtout acceptons la volonté de Dieu.20171008_150243

3 réflexions sur “APPRENDRE A MAÎTRISER LA PEUR DE L’INCONNU

  1. Gervais Dubé dit :

    Bonjour Madame Jeanne, je trouve que votre texte va dans le même sens que celui que je viens de lire dans un carnet (Au coeur du jour une Parole) : Souvent mille pensées nous tracassent pour l’avenir…Pourtant, « à chaque jour suffit sa peine » (Mt 6,34). Remettons à demain les problèmes de demain. Il n’y a pas de raison de nous préoccuper, car tout est entre les mains de Dieu et il ne permettra jamais que s’accomplisse autre chose que sa volonté, qui est toujours pour notre bien. Chiara Lurich. je vous embrasse. Que Dieu vous bénisse en ce début d’année et vous apporte la Paix.

    J'aime

  2. Ma chère Mamounette,

    Que ton texte est beau et que tu es belle sous ce soleil radieux à la maison.
    Oui, tu as surmonté beaucoup et fais preuve de beaucoup de volonté. La pensée est puissante, l’amour est puissant.

    La Puissance Divine qui nous a créé est infinie. Je crois qu’elle est amour aussi. La peur dans pratiquement tous les domaines de notre vie est celle de l’inconnu. Nous voudrions tout voir avant, nous aimerions tout maîtriser, tout contrôler, pensant ainsi avoir du pouvoir… mais notre vrai pouvoir réside dans notre pensée positive, dans cette foi, cette confiance dans la bienveillance de la Puissance Infinie.

    En juin 2017, j’avais assisté à un séminaire à Paris de Sylvain Carufel, et Jean-Pierre Gagné, coach canadien était intervenu en donnant cet exemple sur la peur :
    Il s’agit d’un exercice dans lequel on réuni plusieurs personnes dans une grande salle. Tout d’un coup on éteint les lumières. On n’y voit rien ! Mais, on leur demande de trouver la sortie, de sortir de la salle. Certains vont tâtonner, mais vont avancer pour trouver cette sortie. D’autres seront si pétrifiés de ne rien voir, de ne rien contrôler qu’ils vont préférer rester sur place. C’est cela la peur de l’inconnu, car une fois la lumière rallumée, tout le monde trouvera la direction de la sortie pour de nouvelles aventures et la liberté.

    Je t’embrasse.
    Yveline.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s