Fin d’une VIE

240_F_196210700_M9EZICHlXCzCZFZyOduq7SXJ9mEOWAuj

Je dormirai un soir d’un large et doux sommeil….

Les rideaux bien fermés, les portes closes.

Surtout, ne pas laissé pénétrer le soleil

Avoir autour de moi que des roses.

th2686X2NZ

Posez, sur la blancheur d’un oreiller profond

De ces fleurs sans éclats et dont l’odeur obsède

Posez-les dans mes mains, sur mon coeur, sur mon front

Les fleurs pâles au souffle amoureusement tiède

th.jpg 69

Et je dirai très bas : <<Rien de moi n’est resté….

Mon âme enfin repose….Ayez donc pitié d’elle.

Qu’elle puisse dormir toute une éternité.>>

Je dormirai, un soir, de la mort la plus belle.

les fleurs

Que s’effeuillent les fleurs, tubéreuses et lys,

Et que meure et s’éteigne, au seuil des portes closes,

L’écho triste et lointain des sanglots de jadis

Ah! qu’arrive le soir infini ! le soir rempli de roses !

 

 

 

 

2 réflexions sur “Fin d’une VIE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s