Dormir c’est mourir un peu

Si la nuit rime avec la mort

L’oubli prouvera que tu as tort

Si la mort défie ton ennui

Ne lui cède pas ton âme et ta vie.

A l’ennui, à la mort

A la vie, à l’envie

Schizophrénique

Hypothétique

Lorsque le masque tombera

Seule la ferveur restera.

C’est impétueux, cette envie de partir

Une illusion pour les sourires

Languir, languir

Puis sourire, sourire..

Le masque ne sied à ravir

Qu’à ceux capables de s’en démunir..

3 réflexions sur “Dormir c’est mourir un peu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s