Au revoir mon amie

Puisqu’il n’y aura pas de lendemain commun

Le ciel qui nous berce ne semblant pas le même

Puisque le temps qui coule érode nos chemins

Avec peu d’égards pour les graines que l’on sème.

Puisque j’aurai aimé replonger dans tes yeux

Te parler de mes prouesses, écouter tes tirades

Être avec toi, se balader à deux

Et voir le monde ensemble pour le rendre moins fade.

Puisque tu as voulu pleinement me revoir

Tu as su proposer une clé à ce puzzle

Faire jour, là ou tu voyais trop noir

Et décider d’aller plus loin que sur le seuil.

Puisqu’à toi je me suis peu à peu dévoilée

Puisque j’ai confronté nos divergences

Je raye en moi l’envie sourde de te retrouver

Car je me dois de faire preuve de clairvoyance

Adieu mon Amie , La vie et la Faucheuse nous sépare.

2 réflexions sur “Au revoir mon amie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s