Revivre une nouvelle vie

Partir vers d’autres lieux, se dévêtir en somme

De nos rires et nos jeux, de tout ce qui fait l’homme

Courir vers d’autres cieux, en espérant que là

Nous serons plus heureux bien qu’ait sonné le glas.

Espérer que ce monde soit en tout point le même

Qu’en cette terre profonde et sous les chrysanthèmes

Nous retrouvions nos chers, qui éclairaient nos vies

Mais qu’une absence amère, a soudain assombri.

chrysanthemums-bouquet-74949__340

Se dire qu’après le vécu il y a toujours la vie

Et que celui qui gît est un être endormi

Ne pas cesser de croire, bien que coulent les larmes

Toujours garder l’espoir que cesse un jour ce drame.

Sourire à ce passé, à nos conversations

Aujourd’hui délaissées, en points de suspension

Nous reprendrons leurs cours, en ce nouveau départ

Sous la clarté du jour, ou la chaleur d’un soir.

2

Garder les souvenirs au fond de nos mémoires

Pour mieux nous accueillir, ne pas nous décevoir

Veiller à tous ces rires, ces éclats de bonheur

Ne plus jamais vieillir bien que passent les heures.

Juste arrêter le temps pour que l’éternité

En cet ultime instant, ait cessé d’exister

Et prendre sur le coeur un  pétale de ces roses

Eclatant de blancheur et à jamais écloses.

white-1028420_960_720

 

 

Mon oui à Dieu

Dieu-gloire-detail-saint-Jean-Baptiste-fresque-Giannicola-Paolo-Smicca-1460-1544_0_1400_1148

Oui Père, je m’accepte telle que je suis

J’accueille ma petitesse et j’accepte de me laisser transformer par Toi

Je te donne mes faiblesse et mes limites.

Ô Christ viens vivre en moi

Jésus, fais couler Ton précieux sang dans toutes mes blessures,

OUI Père, j’accueille Ta Miséricorde

Qui vient guérir ma misère.

 

Oui Père, j’accepte les autres tels qu’ils sont sans vouloir les changer

Je te confie totalement chacun et chacune afin que Tu t’en occupes

OUI Père, j’accepte les évènements tels qu’ils sont, bons ou mauvais

Je te donne toutes les clefs de ma vie pour que Tu la conduises

OUI, je crois que Tu prends soin de toute  ma vie jusqu’au moindre détail

OUI Jésus, j’accepte de Te mettre à la première  place et d’être centré sur Toi

 

OUI Saint-Esprit je T’ouvre grand mon coeur,

Remplis-moi de Toi

OUI Mon Père je m’abandonne à Toi

OUI que Ta volonté soit faite et non la mienne.

b13e1a06.pngOIUYTYRT

OUI je regrette mes péchés, vois je suis pauvre et faible, mais aujourd’hui en retour  à ton amour, de tout coeur je te donne mon coeur, mes mains, mes yeux, mes pieds, mes pensées et ma volonté.

Je suis à Toi pour l’éternité, je te confie  toute mon ascendance et toute ma descendance., mes ami ‘es. tous ceux et celles qui me sont chers.

Seigneur Jésus-Christ je crois et j’ai confiance en Toi.

Jeanne10

Reconnaître sa chance et vivre heureux

Un secret pour vivre une vie heureuse, c’est de reconnaître sa  chance. Concrètement savoir en profiter .Et accepter ce que vous avez déjà  peut vous conduire vers le bonheur.

Vous êtes en bonne santé, vous avez  des enfants. Des amis, un toit et un travail .Alors de quoi vous avez besoins d’autres ?

Il est claire que si certaines personnes peinent à se sentir heureuses. C’est parce qu’elles recherchent trop la perfection.

Parce que vous êtes locataire d’un appartement, vous voulez désormais être propriétaire d’une maison.

Rêver est une chose ! Mais réaliste demeure le meilleur moyen d’avancer à  pas de géant.

pensée-sauter-art-femme-clipart__k29326163

Il faut  savoir que le bonheur est avant tout un état d’esprit. Autrement dit, si vous voulez être heureux vous devez donner de votre personne pour l’être. Parce que chacun est maître de son bonheur, vous devez faire en sorte de favoriser les situations agréables. Concrètement, choisir d’aller bien et ne pas laisser place à la tristesse.

Par ailleurs, lorsqu’il est question de trouver son bonheur, il faut avant tout prendre conscience de ses besoins. L’incapacité de reconnaitre le bonheur naît souvent d’un sentiment d’insatisfaction. Vous devez être en mesure de repérer  vos réels besoins et attentes dans la vie pour parvenir à vivre heureux. Dans cette démarche, prenez le temps de faire le point sur toutes les choses qui peuvent vous contenter.

Que ce soit dans la vie personnelle ou dans le cadre professionnel, il est important de trouver vos sources de satisfaction.  L’objectif de cette démarche se résume à se simplifier la vie. Surtout à un certain âge !!!  faites  le bilan détaillé  de votre  vie :

Vous avez un toit, des  enfants, voire des petits enfants, des amis qui vous aime et un travail assez rémunérer pour couvrir vos charges, alors que demander de plus ? Il faut comprendre en effet que c’est à force de vous compliquer la vie à vouloir quelque chose qui ne correspond pas à vos besoins que vous ne parvenez pas à connaître le Bonheur.

Alors pour être heureux vivez sereinement et sans complications.

La Fête Dieu (Fête du Saint-Sacrement) Souvenirs d’enfance

Il y avait une très belle procession.

light-garland-346848__340

Le prêtre portait l’eucharistie au milieu des rues

Et des places richement pavoisées de draperies et de guirlandes.

On abritait le Saint-Sacrement sous un dais

Somptueux porté par quatre notables de la ville.

On faisait aussi une station à  un reposoir.

Sorte d’autel couvert de fleurs.

OIP (17)

Pour nous enfants s’était jour de fête,

Nous étions parés de nos plus beaux atours

Que la maman avait confectionné avec amour.

Les petites filles marchaient fièrement

En jetant  des pétales de rose sur le chemin du Saint-Sacrement.

Cela constituait un vrai spectacle.

rose-petals-3194062__340

Au reposoir l’officiant encensait l’eucharistie

et bénissait la foule avec l’ostensoir.

L’ostensoir est un objet liturgique destiné à contenir l’Hostie consacrée,

à l’exposer à l’adoration des fidèles et à les bénir.

santarem_05

Les fillettes  devaient avoir été sages, obéissantes

Pour avoir l’honneur de faire partie

De celles jetant les fleurs lors du parcours..

OIP (3)

Sans rire (hic)  j’ai été privé parfois de cet honneur….

Actuellement les jeunes ne connaissent pas ce moment de recueillement.

Prions .

Mon Seigneur et mon Dieu

Je me prosterne  humblement et je vous adore.

Je me sens impuissante à considérer

Votre immense bonté.

Votre amour infini dans la Sainte Hostie.

Puis je me reconnais incapable

D’égaler ma gratitude

A cet incompréhensible bienfait

Puis je vous supplie avec instance

De mettre vous-même dans mon coeur

Les sentiments qui me manquent.

Faites que votre amour me détache

Du monde et de moi-même

Et me suggère les paroles

Qui peuvent mieux vous exprimer

Mon désir de vous aimer et d’être

A la vie, à la mort

Tout à votre divin Coeur.

Amen

En ce Dimanche du Saint-Sacrement

b13e1a06.pngOIUYTYRT

Ensemble laissons monter nos demandes vers notre Dieu

Qui ne cesse de se donner à nous.

Confions à Dieu la vie de notre société qui veut se relever

Après cette crise sanitaire, Dieu reçois nos prières.

Que ton esprit nous aide à nous approcher de plus en plus

Du Coeur de ton Fils, le Christ, notre Seigneur

Amen.

OIP3IQBS282.jpgREZT

Le Temps qui passe

Le temps  ne fais rien, il n’a qu’a attendre, il a tout son temps.

Le Temps prend le temps, ou bien, passe vite, il nous attend pas.

Le Temps est immortel, il passe et

          nous passons

Le Temps a le temps, laissons lui le      man-95720__340

                                                                            temps

Vivons notre temps, vivons notre instant

                                                                         Et allons nous en…

Il y a des moments où on prend le large

                On s’éloigne et on s’exile un peu de la marge

On se parle avec nous même et on essaye de faire le bilan de nos vies

Ce qu’on a fait de nos jours et de nos nuits

 

Casablanca son minaret 2

Casablanca ET SON MINARET

Sommes nous des gens bien ou des mauvais ?

On se cherche et on se demande qui on est ?

Quelle impression ont les gens sur nous ?

On aimerait bien être à leurs places au moins pendant une journée

Juste pour savoir comment on est ?

           Il y a des moments où on s’isole

                On se perd et on fait exprès d’oublier nos boussoles

On se met dans un coin

Où personne ne peut nous retrouver      07b67c52af3ac26cb78ef7cf8ba462ba

Et on se met à pleurer

On pleure du mal qui nous a pu arriver.

Il y a des moments ou on se laisse emporté

                    Par le vent de la solitude pour se détacher un peu de la vie

Et dans ces moments là, moi je prends ma plume et j’écris

clock-2535061__340

J’écris ce que je vois, ce que je pense et ce que je vis

Je cherche les rêves qui peuvent être cachés en moi

J’essaye de découvrir mes passions et parfois je tombe sur des sentiments

thF7YG4FI9

Parfois même des tristesses ou encore des faiblesses

Mais toujours quelque part en moi je retrouve…….l’espoir.

Dans tous ces moments là  on se met à rêver                                                                                  Parfois à se questionner…. ou à pleurer

A se demander des choses à quoi on peut pas répondre

Et enfin on décide de continuer et d’attendre

Dans un monde qui n’arrête pas de nous surprendre.

DSCN6778

Maladie, quand tu nous tiens !

La Maladie est fatale

Quand sur la vie elle s’étaleteddy-562960_960_720

Devenir  sédentaire

C’est ne plus plaire

Ressasser les soucis

Rajouter des ennuis

Faire naître des idées

Hanter les longues journées

blood-donation-2603649_960_720

Esprit englué de noir

Sombre dans le désespoir

S’enfermer chez soi

De son monde être roi.

682a0272

De paroles on t’abreuve

En vain car sans preuve

Au fond de ton coeur

T’es égal le bonheur

Plus rien ne te touche

Plus rien ne te parait louche

insomnia-2434953__340

Ta vie est ailleurs

Sans jours meilleurs

Alors tu te dis  » pourquoi  » ?

Sur cette terre faire quoi ?

Ultime cri, éclat lucide

Et deviner la mort perfide.

240_F_196210700_M9EZICHlXCzCZFZyOduq7SXJ9mEOWAuj

Ne point se résigner ?

Alors à elle s’opposer

Quelque part une étincelle

Qui monte et t’appelle

A elle tu t’accroches

Surtout pour tes proches

b340590b2eb9f45bb201bcceb31ddb24

Patiente, attendre la lueur

Qui ranimera ton coeur

Se saisir de cette main

Et peut être que demain…

jeanne(ParDamYsa)p1

A ma Mère

Que dire d’une mère

Qui n’a pas été dit,

Prières et mille vers

Encore on en écrit.

OIP (2)

Mais c’est pour toi, Maman

Que ces mots, tendrement

Ta photo sous mes yeux

Sans trêve comme un jeu.

bouquet-748750__340

Je me souviens , maman

Quand j’étais enfant

Tu peignais mes cheveux

Je pleurais et tu essuyais mes yeux.

thDSQ3UBE3

Mais toi, si peine et désarroi

Venaient à frapper chez toi

Tu les laissais entrer

Sans jamais  rechigner.

pink-roses-2191636_960_720

Et jamais ton visage

Ne m’a montré de larmes

Ta vie  , ton courage m’a construite

Aujourd’hui la vie qui défile laisse mon coeur sans ride.

Capture d’écran 2018-10-12 à 16.42.32

 

Alors, dis moi ma mère

Quel était ton secret

Rends moi les idées claires…

Etais-tu une Fée ?

 

Le Coeur : organe fragile

thrush-2265689__340 

Le Coeur permet d’unifier tous les aspects de la personne, puisque c’est l’organe à travers lequel l’amour se canalise, à travers lequel on comprend l’incompréhensible et on pardonne l’impardonnable.

N’importe quel changement déclenche des  comportements primitifs et si ces changement sont grands, ils peuvent durer assez longtemps, modifiant ainsi la personnalité jusqu’à changer la manière de prendre des décisions et d’agir au niveau émotionnel.

De plus, notre coeur est le centre duquel émanent les plus émotions authentiques et puissantes, les mêmes qui, mal régulées, peuvent provoquer des dommages irréversibles comme des maladies cardiaques.

Quand les émotions basiques sont déséquilibrées, et que la crainte ou la tristesse sont très présentes, une répression répétée peut avoir un impact sur les besoins expressifs de cet organe, générant alors une surcharge émotionnelle.

Les problèmes de coeur se manifestent sous forme d’arythmie, de palpitations, .d’infarctus, de pouls faible, de tension sanguine et de tension dans la poitrine

( Je parle en connaissance de cause )…

Parfois, les maux n’entrent pas par le corps  mais par le coeur.

Pour éviter tous ces maux, ne laissons pas notre coeur solitaire.

Il n’est point de solitude plus affreuse que celle de l’homme sans amis. Vivre sans exciter quelque affection et sans en éprouver soi-même, être heureux sans rien ajouter au bonheur des autres,

Souffrir sans pouvoir goûter le baume de la pitié, c’est un état plus triste mille fois que la solitude.

la tristesse vient de la solitude du coeur. La solitude est la nuit de l’âme, la plus discrète amie de nos larmes.

Ne laissons notre coeur solitaire. Les coeurs tendres ne peuvent pas rester seuls, ils s’attirent, ils s’appellent les uns les autres.

Jeanne19

Mon Coeur

thQ7VZ39CF

Mon coeur est plein de compassion

Attendri par tous les maux d’autrui

Attristé par la moindre émotion

A la simple découverte de leur vie.

23

Mon coeur est assailli de sentiments

De grands chagrins incontrôlés

De se sentir aussi souvent impuissant

Face à tant de misères sans pitié.

DSCN6027

Mon coeur est submergé de douleurs

A la simple vue de gens souffrants

De cette vile cruauté des tirailleurs

Tyrannisant hommes, femmes et enfants.

DSCN5937

Mon coeur est scandalisé par le dégoût

Face à tant d’apathie, d’ignorance

De tous ceux vivants leur vie, malgré tout

Préférant réduire leur conscience au silence.

OIP (9)

 

 

 

La Haine raciale

OIF (1)

Pourquoi tant de haine

Pourquoi tant de cris

Dans ce pays sanglant

Ce pays tant meurtris.

American flag waving with the Capitol Hill in the background

Les races  se font la guerre

Alors qu’on est tous frères

Nous sommes faits  de chair et de sang

th (2)

Pas le même passé, mais le même présent

Acceptons nos différences pour pouvoir avancer

Non dans l’indifférence, mais dans le plus grand respect.

th06KIVNYN

Face à la mort, pas de couleurs.

on est égaux en droit

Face à la maladie, pas de couleurs

thGBZVMF4H

on est   égaux en droit

Dans la détresse, nous n’avons pas le choix

On subit, car ainsi est la vie.

OIF (2)

Dans les pays lointains, les pays éloignés

Du chemin tout terrain,

Au plus vertes vallées

Je veux entendre des rires dans toutes les contrées,

  Haïti, Jamaïque, Afrique

Amérique.

dance-3762544__340

Je plante le drapeau blanc, le drapeau de paix

OIP (4)

S’il ne devient pas rouge sang

Eh bien j’aurai gagné

drapeau-paixBien sûr, c’est dans ma tête

Même si certains s’entêtent

J’ai bon espoir un jour de voir grandir l’Amour.