Attendre la Nuit

 

Il s’est levé le jour qui vient

Et il me réchauffe le coeur

Et il sourit dans sa splendeur

C’est comme s’il me tendait la main.

Un peu de rire, un peu de pleurs

Que me donneras-tu aujourd’hui ?

Ajouteras-tu à mon ennui

Ou m’apportes-tu le bonheur

La délivrance ?

f77e23a3a530f3df4ffbcb620e4f4e85

Il s’est levé le jour qui vient

Et il s’étend sur le pays

Et je fais un compte sans fin

Du temps qui meurt, du temps qui fuit.

Un goût de miel ou de venin

Que me donneras-tu aujourd’hui ?

Ajouteras-tu à mon chagrin

Calmeras-tu mon coeur meurtri ?

 

Des heures qui vont, des heures qui lassent

man-95720__340

Me revoila seule dans la nuit

Avec au coeur un peu de place

Pour le bonheur du Ciel qui est promis

Un goût de fiel un goût de vin

C’est à nouveau le lendemain

Soleil m’apporteras-tu l’espoir

D’attendre la nuit  et de revoir le jour.

 

 

Famille et liens du Sang

 

Ma famille, mes liens de sang

DSCN1561

Ma famille, mes liens du sang

thumb_IMG_6938_1024

Les oiseaux innocents

L’eau que je bois

Larmes des nuages en voyage

Les métaux que mon corps partage

Avec d’autres planètes

Ma colère et l’orage

Au-dessus de ma tête

DSCN1555

Ma famille mes liens de sang

DSCN6751

Mes amis proches et lointains

Le passage des saisons

Dans mon regard et mes veines

Les fossiles dans la pierre

Et les ossements

Les mystérieux cimetières

De nos commencements

img034

Ma famille mes liens du sang

Tous les terriens de toutes les couleurs

Unis dans les tourments

Et dans les rêves de bonheur

img037

 

 

Notre-Dame du Cap de la Madeleine au Québec

 

DSCN6970

J’ai eu le bonheur et la Grâce de visiter ce haut lieu de pèlerinage

avec mes amis Canadien en 2013

Conduit par le Père Justin Picard, ils y vont aujourd’hui pour commencer la neuvaine à Notre-Dame, je me joins ce petit groupe par la pensée,   en union de prières pour demander à Jésus par l’intercession de sa Mère de répandre  sur nous tous,  ses grâces et bénédictions.

DSCN6984

Ô Vierge immaculée,

Mère du Christ et de l’Eglise,

Nous te vénérons dans ton sanctuaire

Sous le vocable de Notre-Dame du Rosaire !

Ô Notre-Dame du Cap

Ouvre à nouveau les yeux sur nous

Pose ton regard de compassion

Sur tout ce que nous te confions,

Sur tout ce que nous souffrons,

Sur tout ce que nous espérons.

DSCN6981

Dans ta vaillante intercession

Obtiens-nous du Seigneur

Ce dont nous avons le plus besoin

Durant notre pèlerinage sur terre :

DSCN6969DSCN6979

Une plus grande foi, une plus grande charité,

Une plus forte espérance,

Fais nous marcher dans les pas de ton Fils

De tant de saints et de bienheureux,

Dès ici-bas jusque dans les cieux

Y Ouellet, o.m.i. recteur

Par sa localisation et son aménagement, le Sanctuaire constitue un site exceptionnel. Ses nombreux monuments en font un lieu de pèlerinage unique au Québec. Je me souviens  du chemin du rosaire des oblats. Sur son  parcours s’élèvent des statues de bronze illustrant les stations du chemin de croix. l’itinéraire se termine avec un rocher.

DSCN6971

Dans la cavité creusée au coeur se trouve une sculpture de la descente de la croix

Il y a aussi le Pont des Chapelet, son histoire m’a beaucoup impressionnée

Pont_des_Chapelets_NDC.jpg123

DSCN6972

.J’écrie ce petit rappel de ma visite au Cap de la Madeleine en hommage à mes amis , qui m’ont fait connaître ce haut lieu de prière.

Evidemment j’ai un petit pincement au coeur,

mais aussi une joie de refaire ce pèlerinage en retrouvant mes photos.

A vous tous Amis Canadien : j’exprime  gratitude et je vous aime très fort

DSCN6977

 

 

 

 

 

 

 

Faire le Vide

Comment fait-on le vide ?

On entrouvre la porte et on attend que le tout sorte ?

Et que se passe-t-il quand les sentiments réels subissent la réalité des sentiments ?

Qu’en est-il de la manière dont se déversent ces flots dans notre univers quotidien ?

Pourrai-je en assumer les conséquences ?

Capture d’écran 2019-05-01 à 10.47.32

Je suis aux prises avec le lâcher-prise.

Vite, colmatons la brèche, recouvrons cette laide douleur.

Cachons-la sous nos airs faussement empruntés.

Mettons en avant nos sourires fades et fatigués,

Oublions tout, aux oubliettes la vérité, que la réalité se déguise.

Ni vu ni connu, mon âme se travestit.

Je suis aux prises avec le lâcher-prise.

coR3UGzRUp7FLeNRBpKxvq4URwY@550x483Aimer à en mourir, souffrir au point d’en perdre la raison,

Aller de l’avant sans se retourner, fuir même, brûler les ponts pour mieux s’égarer,

Perdre le nord  et se perdre tout court. abysse ou labyrinthe?

La chute  est vertigineuse, la quête interminable.

Je suis aux prises avec le lâcher-prise

Quand donc mon coeur acceptera-t-il ce qu’il ne peut changer ?

Quand donc acceptera-t-il d’avoir eu tort ?

Quand donc laissera-t-il  les rênes à la raison ?

C’est une question de temps, le temps qui passe et qui berce d’illusion,

Qui fait croire que tout peut arriver un jour

man-95720__340

Je suis aux prises avec le lâcher-prise

Mon âme s’est arrêté à ce moment précis, comme pour me dire de ralentir,

De faire le deuil, d’accepter cette cruelle vérité, une vérité douloureuse,

Mon âme a voulu me montrer ce que ma raison voulait embellir

Et mon âme reste là, inamovible, entêtée et majestueuse,

A l’image d’un grand arbre qui m’invite à m’y réfugier.

DSCN7053 l'Abre du Tulé très protégé et vénéré

Je suis aux prises avec le lâcher-prise.

Je dois partir maintenant, mais je m’agrippe encore, à m’en écorcher les mains.

Apprendre à lâcher, accepter de tout quitter,

Mais surtout accepter de ne jamais plus retrouver ceux que j’ aime.

Allez viens, hâte-toi et oublie ce doux rêve

 Il est temps de partir, il est temps de lâcher-prise, enfin !

Jeanne12