Renoncement

bonheur_012

Depuis que sous les cieux un doux rayon colore
Sa jeunesse en sa fleur, ouverte aux feux du jour
Si son cœur a rêvé, si son cœur rêve encore
D’un choix irrévocable et l’éternel amour.

coR3UGzRUp7FLeNRBpKxvq4URwY@550x483

C’est qu’aux jours périlleux, toujours prudent et sage
Au plus digne entre tous, réservant son trésor
Quand un charme pourrait l’arrêter au passage
Il s’éloigne craintif et se dit   Pas encor !

raft-clipart-A_stranded_man_on_a_wooden_raft_100923-152511-075060

Pas encore ! et il attends, car en un choix si tendre
Se tromper est amer et cause bien des pleurs
Ah ! si son âme allait, trop facile à s’éprendre
À l’entour d’un mensonge épanouir ses fleurs !

bonheur_004

 

Non, non ! Il reste plutôt dans son indifférence
Sacrifice… en bien, soit ! tu seras consommé.
Après tout, si l’amour n’est qu’erreur et souffrance

La Vie doit être chanté.

maxresdefault.jpgbnv

 

La Colère est mauvaise conseillère

Oui, tu endures aujourd’hui le pire des tourments
Elle t’as menti… elle t’as trompé… Elle te  mens
Mensonge caressant qui glisse de sa bouche
Ô serment que l’on croit, ô parole qui touche
Ô multiples douleurs qui s’abattent sur vous
Ainsi qu’un petit vent pluvieusement doux .

Comme un lilas ne peut devenir asphodèle
Jamais elle ne  seras ni franche, ni fidèle.

Tu seras celui qui se dérobe et fuit
Plus sinueusement qu’un démon dans la nuit.
Ô toi qui l’aime encor ! L’horreur de son mensonge
Est dans ton cœur amer… Il te mord, il te ronge
Tu es las d’avoir suivi les noirs chemins
Col frêle que tu voudrais prendre entre tes deux mains.

Mais la Colère est mauvaise conseillère

hochet-piou-piou

Ce que je pense de la Solitude

 Savoir être seul permet  de mieux aller vers l’autre.

La solitude, un état présenté la plupart du temps comme une punition, une situation subie, une épreuve, voire une honte. Dans un monde où la popularité et le nombre de followers qui vous suivent sont des critères de réussite, un solitaire est forcément suspect ou malheureux. Pourtant, alors que nous n’avons jamais été aussi connectés, qu’il est pour ainsi dire devenu quasiment impossible d’être injoignable.

Le sentiment de solitude n’a jamais été aussi prégnant.

Il faut distinguer l’isolement de longue durée, des instants de solitude choisis ou sereinement gérés, savoir se contenter de sa propre compagnie est pourtant bénéfique. Loin de n’être qu’une source de souffrance ou de déprime, la solitude peut même être nécessaire à la connaissance de soi et des autres. Elle contribue par ailleurs au développement de la créativité.

Pour positiver sa solitude.

Il faut s’entendre avec soi même. Être seul sans ressentir instantanément de la tristesse ou de l’angoisse,  il faut avoir une certaine estime de soi. Il faut s’entendre avec soi-même, se satisfaire de sa propre compagnie, ce n’est pas toujours facile, cela peut nécessiter un travail sur soi. Il faut avoir un regard indulgent et bienveillant sur sa solitude. Travailler à accepter, car on ne sait pas combien  durera ce temps de vie. Travailler à ne pas se sentir paria, pathétique, hors norme.

Être seul vous apprends à réfléchir pour mieux se découvrir.

Être constamment en société demande une certaine dose d’énergie, être seul vous ressource.  Être seul  permet de se  lever tôt,  de profiter du silence, du chant des oiseaux,  lire, méditer, et d’écrire tout à loisir.

Travailler à ne pas se sentir paria, pathétique, hors norme.

Quand on est seul, on découvre ses richesses personnelles, on apprend à compter sur soi, on découvre certaines capacités que l’on n’expérimente pas forcément quand on est avec les autres.

Les autres ne sont plus là pour combler nos manques ou servir de béquille.

C’est ce cheminement que j’ai fais pour accepter ma nouvelle situation, je me suis efforcée de définir les activités que j’aime et de les mettre en œuvre,. Ne pas me réfugier derrière la fatigue, la peur de vivre seule.  Ce n’est pas un cap facile à passer.

A vivre seul on apprend à choisir ses relations.

Le bénéfice à retirer d’une solitude bien vécue , réside dans le fait qu’elle permet de choisir les moments où l’on va vers l’autre et de choisir également cet autre. Par peur d’être seul, on accepte souvent de s’entourer de personnes avec lesquelles finalement on se sent malgré tout seul. Ne plus redouter de ne pas être constamment entouré offre  la liberté d’aller vers ceux qui nous apportent quelque chose.
A vivre seul, on apprend à choisir ses relations au lieu de les supporter, de s’en accommoder.

Sauvage et sociable tout à la fois, l’individu solitaire ne se croit pas obligé  de participer à des fêtes dont les convives l’ennuient. Et de cela il ne se sent nullement culpabilisé parce qu’il est en accord avec ce qu’il fait.

Conclusion

En laissant entrer dans son coeur  Jésus et sa Mère , la solitude disparait . Le vide , n’est plus là !  On est comblé de grâces et de joies. Car  nous ressentons la Miséricorde divine   et l’amour de notre créateur.

Jeanne10

 

 

Les sentiments Contradictoires

Les sentiments contradictoires  peuvent même mener jusqu’à la dépression et au suicide.

Que faire lorsque vous vous sentez seul ?
La solution n’est pas de vous jeter dans les bras du premier venu, juste pour vous sentir moins seul. Même si c’est une stratégie très fréquente chez les personnes qui souffrent de solitude, elle n’apporte en définitive que des complications et créé des conflits.
cette solution ne fera qu’empirer la situation initiale. La véritable solution est d’apprendre tant l’art d’être seul, que l’art d’être accompagné.

Se laisser abattre ou se relever ?
S’il y a récemment eu des changements dans votre vie personnelle, que ce soit à cause de la mort d’un être cher, une rupture amoureuse ou simplement le déménagement d’un ami, et que vous vous sentez seul, sachez que vous pouvez vous relever et tirer du positif de cette nouvelle situation.

L’art d’être seul
Servez vous de cette étape pour mieux vous connaître. Lorsque vous vivez avec une personne, il faut toujours faire des concessions.
Et si votre moitié a une personnalité plus forte que vous, il se peut que ce soit souvent vous qui devez décider, profitez de ce moment pour vous recentrer sur vous-même.
Revendiquez votre identité.
Il est temps de redécouvrir vos goûts : Quels sont les aliments que vous préférez Comment voulez-vous décorer cette pièce, quels programmes aimez-vous regarder, Souvent vous vous rendrez compte que vos goûts ont changés ou que vous étiez en train de vous priver de certaines choses.
Devenez autonome.
C’est l’occasion d’acquérir de nouvelles connaissances et de tester de nouvelles choses, d’apprendre à gérer son budget ou réparer la fuite du robinet. Découvrez l’emploi du temps qui vous convient le mieux.
Savoir que vous pouvez prendre soin de vous et que vous êtes capable de le faire correctement vous procurera un sentiment de satisfaction incomparable.

Prenez le temps.
Rappelez-vous que si vous sortez d’une relation amoureuse, vous aurez besoin de temps pour vous remettre sur pieds émotionnellement et ce ne serait pas raisonnable d’entamer directement une nouvelle relation.
Ce temps vous permettra de réfléchir à ce qui est vraiment important pour vous, à ce que vous devrez chercher dans votre future relation et aux choses à changer pour évoluer.
En définitive, c’est un moment d’épanouissement et de maturité. Si vous ne savez pas comment être heureux en étant seul, vous ne saurez pas être heureux dans une relation. Personne ne pourra faire office de baguette magique et faire disparaitre vos problèmes.

L’art d’être accompagné
Après l’art d’être seul vient l’art d’être accompagné. Une des premières étapes cruciales est d’entretenir de bonnes relations avec votre famille. Tentez de faire la paix avec les membres dont vous vous étiez éloigné.
Cela représente une bonne expérience et une sorte de « défi » personnel. Même si la relation n’est pas idyllique, vous aurez tout fait pour entamer une discussion et permettre une communication. Si votre objectif est de conserver une relation affective stable, votre couple représentera votre famille la plus proche.

Renforcer les amitiés existantes.

Si vous avez du mal à entretenir un contact social et que vous avez même tendance à l’éviter, fixez vous comme objectif de sortir avec vos amis au moins une fois par semaine. Essayez de ne pas sombrer dans l’isolement.
Vous pouvez agrandir votre cercle d’ami en rejoignant un groupe de lecture, en allant dans une salle de sport ou en suivant des cours sur un thème qui vous intéresse.
Savoir vous entourer des bons amis est essentiel pour pouvoir entretenir une relation amoureuse solide. Après tout, le mariage est l’union de deux amis, n’est-ce pas ?

En conclusion, rappelez-vous que le sentiment de solitude ne vient pas du fait d’être seul, mais de ta façon de percevoir une situation. Le plus grave est que les conséquences de cette solitude sont dévastatrices, tant au niveau émotionnel que physique.
Ne subissez pas la solitude, ne soyez pas une victime. Tirez-en du positif et apprenez à rebondir. Fixez vous l’objectif de tirer des leçons tant de l’art d’être seul, que de l’art d’être accompagné.

Jeanne19

 

Retour en arrière : Je marche !

Je choisis la marche en arrière
Pour arriver au sommet de mes pensées.
Pour ce moment de liberté
Je grimperais trois fois, et chaque fois
D’un différent coté
Je n’ai besoin de luxes pour me sentir satisfaite.

Chutes de Montmagny 3

Seulement le travail
Que je dois faire dans ma tête
Me donne des espoirs.
Et qu’importe la sueur
Pour comprendre
Que j’existe dans ce monde éphémère.

DSCN7037 Notre Bus

Je n’ai pas besoin de gloire
Aucune jalousie, tout est possible
Dans mon esprit libre.
L’union humaine est une merveille
Et le travail devient
Le miel de l’abeille.

Jeanne23

Nous avons eu un Carême difficile

 le jeûne, les sacrifices

C’est pas un peu se faire du mal pour rien
Les temps liturgique nous aident à mieux comprendre, en les rendant actuels, les événements de la vie de Jésus.
Les jeûnes et sacrifices nous apprennent la maîtrise de soi, ainsi que la liberté face à bien des choses dont nous sommes très souvent dépendants.
Ils nous apprennent que même dans ce dépouillement, de choses qui en elles-mêmes sont naturelles, Dieu suffit à nous combler.

Les économies faites dans cette simplicité de vie servent à aider ceux qui sont dans le besoin.

23

Mais se priver n’est-ce pas un peu facile, quand on est dans un pays riche ?
C’est vrai, donner un peu quand on a beaucoup
n’est pas grand-chose, mais en même temps
c’est un premier pas, un premier effort, et en
donnant aux autres, pas forcément de l’argent
mais aussi de son temps et de son attention, on
découvre qu’on peut semer la joie, et plus on
donne plus on peut rendre heureux ceux qui nous
entourent et être pleinement heureux nous mêmes.

coR3UGzRUp7FLeNRBpKxvq4URwY@550x483

Mais ne rien donner sous prétexte que
c’est peu, n’est-ce pas pire encore ?

DSCN6028

 

Le Christ a donné sa vie pour chacun de nous.

L’essence du Carême ne consiste pas d’abord à nous priver de
certaines choses matérielles. Si l’Église nous demande de faire
pénitence, ce n’est pas pour nous punir, mais c’est pour nous
aider à changer. C’est une manière de nous inviter à nous
débarrasser de l’orgueil, de l’égoïsme, de la division et de tout
ce qui nous empêche de vivre en communion avec Dieu. Le
Carême est en effet le moment idéal pour faire un effort sur soi
en vue d’éliminer tout ce qui est source de blessure pour autrui.

uC36wS

Le Carême nous invite à voir qu’en toute situation, il y a
toujours la possibilité de faire germer l’amour. Le Carême nous
invite à vaincre la violence par l’amour.

Dire qu’on fait pénitence n’est-ce pas se donner bonne conscience facilement ?
Le chrétien ne pense pas être meilleur que les autres, au contraire il sait qu’il fait
des fautes, qu’il fait preuve d’égoïsme, qu’il n’est pas assez généreux .
Le Carême lui permet de se corriger, d’être meilleur avec l’aide du
Christ, non pas en faisant de grandes démonstrations extérieures, mais dans le
silence et la discrétion, en changeant son coeur. Clamer haut et fort que l’on fait
des sacrifices serait hypocrite.

Le bien ne fait pas de bruit.

Faire le bien, demande un perpétuel recommencement. En se pensant parfait on
est égoïste. Le chrétien sait qu’il est imparfait mais aussi que Jésus-Christ l’aime
dans sa misère et ses défauts

C’est ce qui donne à tout chrétien le désir d’être meilleur pour Dieu et pour les autres.

Maintenant  malgré  ce Carême difficile à cause  de ce pas gentil Coronavirus

gettyimages-1203220338-612x612

Marchons allégrement vers Pâque , la Résurrection du Christ

thZ24WUATD

 Bonne Fête à tous.

Jeanne23

 

A la Lumières des Cimes

Tout en haut des cimes
Vivent nos espoirs
Réside notre optimisme
Se trouve la lumière.

n°40 le chemin croix du Bom Jésus

Tout en haut des cimes
Comme des nuages de passage
Notre vie traverse cet abîme
À la recherche de la lumière.

2

Tout en haut des cimes
Nos yeux s’y tournent
Pour prier, pour espérer
Pour chercher la lumière.

DSCN0084

Tout en haut des cimes
Il nous faut y atteindre
Sans jamais douter d’y parvenir
L’ombre même de la lumière.

DSCN5988

Et quand les montagnes
Laisseront passer la lumière
Enfin, nous y serons parvenus
Tout en haut des cimes.

DSCN6755

 

jeanne(ParDamYsa)p1