LES MIRACLES EUCHARISTIQUES DE SANTAREM

 Pèlerinage en 2010 à  Fatima 

Les Prêtres accompagnateurs du Groupe

n°21 Messe avec nos Prêtres accompagnateurs

nous avons visité l’Eglise Saint-Etienne.

n°1 Sanctuaire de Santarem

Le Père Bouvier , prêtre accompagnateur des pèlerins, nous raconta l’histoire de cette relique : n° 91 le Père BOUVIER

«  Selon la date enregistrée dans la copie du document commandée par le Roi Alphonse IV en 1346

Le 16  Février 1266 à Santarem, une jeune femme prise de jalousie envers son mari, s’adressa à une magicienne. Celle-ci lui conseilla d’aller à l’Eglise et de voler une Hostie consacrée pour en faire un filtre d’amour.  La Femme vola l’Hostie et la cacha dans son mouchoir en lin qui aussitôt se tacha de Sang !

Terrorisée, elle courut à la maison où elle ouvrit le mouchoir pour voir ce qui était arrivé. A sa grande stupeur, elle vit que le sang jaillissait vraiment de l’HOSTIE.

Se sentant toute confuse, la femme mit la Particule dans un tiroir de sa chambre à coucher.

Pendant la nuit, des rayons de lumière se propagèrent du tiroir en éclairant la pièce comme en plein jour.

Le mari aussi s’aperçut de l’étrange phénomène et interrogea sa femme qui lui raconta toute la vérité……….

Le jour suivant, les époux informèrent le Curé qui se rendit chez eux pour prendre l’Hostie et la porter à l’ Eglise Saint-Etienne en procession solennelle, suivie de tous les religieux et laïques du village

L’Hostie saigna encore pendant trois jours. Elle fut mise ensuite dans un magnifique reliquaire en cire d’abeilles

En 1340, il y eu un autre miracle : Le Prête ouvrit le Tabernacle et trouva le vase de cire cassé en plusieurs morceaux : à sa place il y avait un vase de cristal contenant le Sang et l’Hostie mélangé à la cire.

Aujourd’hui la Particule Sacrée est conservée dans un Trône Eucharistique du XVIII siècle sur le Maître-Autel

santarem_05

n°2 Santarem Miracle Eucharisrique

L’Eglise Saint-Etienne est comme pour être le Sanctuaire du Saint Miracle.

De l’Hostie est encore sorti du Sang pendant les siècles en diverses occasions et a vu apparaître en Elle des images de notre Seigneur Jésus Christ.

Depuis que le Miracle advint, chaque deuxième dimanche du mois d’Avril, La Précieuse Relique est portée en procession de la maison des époux ( devenue Chapelle ) à l’Eglise Saint-Etienne.

DSCN4843

 

 

 

 

LE TEMPS

Le Temps peut causer de grands ravages, multiplier les ruines, anéantir les splendeurs architecturales.

Jamais il ne parviendra à détruire chez l’homme quel que soit son âge, la conscience du beau

La pyramide de Khephren et le Sphinx

La pyramide de Khéphren et le Sphinx

Le Temple d’Isis à Philae

Temple d'Isis à Philaé

Le meilleur moyen de vivre une existence pleine d’idéal, tout en s’épargnant d’amères déceptions, est sûrement de garder son coeur à Dieu seul.

SANTAREM Adoration de l’Hostie Miraculeuse

n°3 Santarem adoration de l'hostie miraculeuse

Car la douleur morale est plus cuisante que la douleur physique. L’ennui, la séparation, sont des maux capables de causer les pires ravages, même chez les personnes les plus fortes. Combien on a tort de croire à des chagrins éternels ! Une âme aimante parvient toujours à guérir un coeur meurtri.

Sur NIL au Caire

sur le Nil au Caire

J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur…. mais la capacité de la vaincre

MEXIQUE  au pied de la pyramide du Soleil

DSCN7015 Jeanne au pied de la pyramide du Soleil

que c’est difficile la descente !

IMG_5175

L’âge passe comme le soleil qui laisse derrière lui : Le LEVER : c’est la jeunesse. Le COUCHER de l’astre, c’est la Vieillesse.

L’âge s’écoule et descend à pas lents vers la tombe. Comme un Sage, laissons passer les jours sans les compter. Quoi que l’on dise, quoi que l’on fasse, le Temps s’enfuit et tout s’efface.

Un des devoirs de la vieillesse est de faire usage du Temps Moins il nous en reste, plus il nous doit être précieux

 le 29 Novembre 2018 avec les canadiensIMG_0883

Jeanne10

 

 

 

 

 

 

AIMER

Aimer, c’est d’abord apprendre à s’aimer soi-même. Accepter ses limites, s’y adapter. A reconnaître ses forces, les utiliser au service des autres.

Aimer, c’set oser la vie, c’est avoir un rêve assez puissant pour croire passionnément, assez grand pour qu’il soi envahissant, assez beau pour qu’il égaye chaque jour.

Aimer, c’est croire que nous sommes une étincelle divine . Etincelle venue rayonner, le temps d’un passage, croire que nous avons une mission, croire que nous pouvons l’accomplir, malgré les obstacles, croire en soi, en autrui, en la vie.

Aimer, c’est voir toutes les beautés du monde. Au de-là des nuages, voir  tous les élans du coeur avec les yeux de l’âme.

Aimer, c’est créer, à travers le geste, la parole, le regard. C’est créer son existence et se tendre vers l’espoir. Créer la plénitude du moment.

Aimer, c’est communiquer, abandonner sa solitude première, s’ouvrir au regard et aux paroles des autres.

IMG_0900.JPG

Aimer, c’est se libérer, car la vrai Liberté est intérieur. Elle brise les chaines. Elle donne la clé qui mène vers la lumière.

Cette Lumière qui nous fait aimer la VIE

DSCN1619

J’AIME LA VIE

Il n’existe de plus singulière aventure

Que de goûter la vie comme une nourriture

Comme un alcool qui à la fois brûle et apaise

De la pleurer tel un deuil, de l’aimer telle une genèse

 

Nul homme n’a franchi le glacier de la vie sans pleurs

Tous on été éblouis par ses plus froides couleurs

Assurément, l’ascension est longue et périlleuse

Et la progression, des plus fastidieuses !

 

Il n’est de plus certain obstacle que le suivant,

De plus inéluctable écueil que celui qui nous attend…..

Mais Ô  combien fades seraient nos jouissances

Si la Vie n’était qu’une éternelle danse !

 

Que serait la plage sans la mer, le jour sans la nuit ?

Qui savourait la joie, sans avoir goûté l’ennui ?

Le Sage vous dira que jamais ne cesseront les orages !

Alors dansons, dansons sous ces éprouvants éclairages !

 

Attendons nos douleurs, elles ne sauraient tarder,

Mais heureusement qu’inlassablement, à l’hiver succède l’été !

Aimons ce frêle instant, cette extase fugitive !

L’homme est trop indécis… et la mort, trop hâtive !

img298

 

 

 

 

SAVOIR VIEILLIR

Vieillir, se l’avouer à soi-même et le dire

Tout haut, non pas pour voir protester les amis,

Mais pour y conformer ses goûts et s’interdire

Ce que la veille encore on se croyait permis.

 

Avec sincérité, dès que l’aube se lève,

Se bien persuader qu’on est plus vieux d’un jour

A chaque cheveu qui tombe, se séparer d’un rêve

Et lui dire tout bas un adieu sans retour

 

Aux appétits grossiers, imposer d’âpres jeûnes,

Et nourrir son esprit d’un solide savoir,

Devenir bon, devenir doux, aimer le Jeunes

Comme on aima les fleurs, comme on aima l’espoir.

 

Se résigner à vivre un peu sur le rivage

Tandis qu’ ils vogueront sur les flots hasardeux

Craindre d’être importun, sans devenir sauvage

Se laisser ignorer tout en restant près d’eux.

 

Vaquer sans bruit aux soins que tout départ réclame,

Prier et faire un peu de bien autour de soi

Sans négliger son corps, parer surtout son âme

D’une chaleur, et d’une antique Foi

 

Puis un jour s’en aller, sans trop causer d’alarmes

Discrètement mourir, un peu comme on s’endort

Pour que nos Amours et Amis ne versent pas de larmes

Et qu’ils sachent rester fort.

DSCN1619

 

 

 

 

 

 

IL FAUT SE DIRE » ADIEU « 

Je ne sais pas vraiment écrire cet Adieu…. Ce message ne sera donc pas un grand poème d’Adieu. Mais il vient du fond de mon coeur, et il est écrit avec l’encre de mon amitié.

Ecrire  un message d’adieu n’est pas chose facile quand on a le coeur plein d’émotion et de tristesse.

Mais écrire ce message d’adieu permet aussi de faire le bilan et de réaliser combien  on aime  les personnes que l’on quitte.

En cette journée de départ, je voudrais vous faire part de toute ma tendresse.

En cette journée de départ, dire  à Justin, Gervais , Mado et Estelle combien j’ai apprécié tous les bons moments passés et partagés avec vous.

Dire un immense MERCI pour tous les bienfaits reçus en cette semaine courte, certes ! mais si riches en émotions.

Mes chers amis, je vous ai dis ADIEU….. mais ces Adieux sont en fait des  AU REVOIR.

Je ne vous ai pas chanté la célèbre chanson   » Ce n’est qu’un au revoir « ,  car j’avais la gorge nouée.

Pour finir, je vous rappelle que j’ai beaucoup apprécié votre visite et je garderai de vous un souvenir impérissable.

Adieu mes tendres et chers Amis.

IMG_0965IMG_0970Jeanne12

BONHEUR DU MATIN

Chaque jour est un bien que du Ciel je reçois

Je jouis aujourd’hui de celui qu’il me donne

Avec mes Amis, ce bonheur n’appartient qu’à moi

Et celui de demain n’appartient à personne.

J’ai le bonheur de vivre

Je n’ai pas besoin d’une chose à moitié

Mais du  bonheur tout entier

Le Bonheur, je le veux, mais non pas sa moitié

Et même le malheur, je le veux tout entier

D’une part de la vie, allons ! je n’ai cure !

Je veux la plénitude, elle est à ma mesure.

Décembre un mois magnifique, demain nous serons dans l’Avent

Et de dimanche en dimanche, de bougies en bougies

Nos coeurs se préparent à accueillir  jésus qui est la lumière du monde.

24 Petit Jésus