Attendre la Nuit

 

Il s’est levé le jour qui vient

Et il me réchauffe le coeur

Et il sourit dans sa splendeur

C’est comme s’il me tendait la main.

Un peu de rire, un peu de pleurs

Que me donneras-tu aujourd’hui ?

Ajouteras-tu à mon ennui

Ou m’apportes-tu le bonheur

La délivrance ?

f77e23a3a530f3df4ffbcb620e4f4e85

Il s’est levé le jour qui vient

Et il s’étend sur le pays

Et je fais un compte sans fin

Du temps qui meurt, du temps qui fuit.

Un goût de miel ou de venin

Que me donneras-tu aujourd’hui ?

Ajouteras-tu à mon chagrin

Calmeras-tu mon coeur meurtri ?

 

Des heures qui vont, des heures qui lassent

man-95720__340

Me revoila seule dans la nuit

Avec au coeur un peu de place

Pour le bonheur du Ciel qui est promis

Un goût de fiel un goût de vin

C’est à nouveau le lendemain

Soleil m’apporteras-tu l’espoir

D’attendre la nuit  et de revoir le jour.

 

 

Famille et liens du Sang

 

Ma famille, mes liens de sang

DSCN1561

Ma famille, mes liens du sang

thumb_IMG_6938_1024

Les oiseaux innocents

L’eau que je bois

Larmes des nuages en voyage

Les métaux que mon corps partage

Avec d’autres planètes

Ma colère et l’orage

Au-dessus de ma tête

DSCN1555

Ma famille mes liens de sang

DSCN6751

Mes amis proches et lointains

Le passage des saisons

Dans mon regard et mes veines

Les fossiles dans la pierre

Et les ossements

Les mystérieux cimetières

De nos commencements

img034

Ma famille mes liens du sang

Tous les terriens de toutes les couleurs

Unis dans les tourments

Et dans les rêves de bonheur

img037

 

 

Notre-Dame du Cap de la Madeleine au Québec

 

DSCN6970

J’ai eu le bonheur et la Grâce de visiter ce haut lieu de pèlerinage

avec mes amis Canadien en 2013

Conduit par le Père Justin Picard, ils y vont aujourd’hui pour commencer la neuvaine à Notre-Dame, je me joins ce petit groupe par la pensée,   en union de prières pour demander à Jésus par l’intercession de sa Mère de répandre  sur nous tous,  ses grâces et bénédictions.

DSCN6984

Ô Vierge immaculée,

Mère du Christ et de l’Eglise,

Nous te vénérons dans ton sanctuaire

Sous le vocable de Notre-Dame du Rosaire !

Ô Notre-Dame du Cap

Ouvre à nouveau les yeux sur nous

Pose ton regard de compassion

Sur tout ce que nous te confions,

Sur tout ce que nous souffrons,

Sur tout ce que nous espérons.

DSCN6981

Dans ta vaillante intercession

Obtiens-nous du Seigneur

Ce dont nous avons le plus besoin

Durant notre pèlerinage sur terre :

DSCN6969DSCN6979

Une plus grande foi, une plus grande charité,

Une plus forte espérance,

Fais nous marcher dans les pas de ton Fils

De tant de saints et de bienheureux,

Dès ici-bas jusque dans les cieux

Y Ouellet, o.m.i. recteur

Par sa localisation et son aménagement, le Sanctuaire constitue un site exceptionnel. Ses nombreux monuments en font un lieu de pèlerinage unique au Québec. Je me souviens  du chemin du rosaire des oblats. Sur son  parcours s’élèvent des statues de bronze illustrant les stations du chemin de croix. l’itinéraire se termine avec un rocher.

DSCN6971

Dans la cavité creusée au coeur se trouve une sculpture de la descente de la croix

Il y a aussi le Pont des Chapelet, son histoire m’a beaucoup impressionnée

Pont_des_Chapelets_NDC.jpg123

DSCN6972

.J’écrie ce petit rappel de ma visite au Cap de la Madeleine en hommage à mes amis , qui m’ont fait connaître ce haut lieu de prière.

Evidemment j’ai un petit pincement au coeur,

mais aussi une joie de refaire ce pèlerinage en retrouvant mes photos.

A vous tous Amis Canadien : j’exprime  gratitude et je vous aime très fort

DSCN6977

 

 

 

 

 

 

 

Faire le Vide

Comment fait-on le vide ?

On entrouvre la porte et on attend que le tout sorte ?

Et que se passe-t-il quand les sentiments réels subissent la réalité des sentiments ?

Qu’en est-il de la manière dont se déversent ces flots dans notre univers quotidien ?

Pourrai-je en assumer les conséquences ?

Capture d’écran 2019-05-01 à 10.47.32

Je suis aux prises avec le lâcher-prise.

Vite, colmatons la brèche, recouvrons cette laide douleur.

Cachons-la sous nos airs faussement empruntés.

Mettons en avant nos sourires fades et fatigués,

Oublions tout, aux oubliettes la vérité, que la réalité se déguise.

Ni vu ni connu, mon âme se travestit.

Je suis aux prises avec le lâcher-prise.

coR3UGzRUp7FLeNRBpKxvq4URwY@550x483Aimer à en mourir, souffrir au point d’en perdre la raison,

Aller de l’avant sans se retourner, fuir même, brûler les ponts pour mieux s’égarer,

Perdre le nord  et se perdre tout court. abysse ou labyrinthe?

La chute  est vertigineuse, la quête interminable.

Je suis aux prises avec le lâcher-prise

Quand donc mon coeur acceptera-t-il ce qu’il ne peut changer ?

Quand donc acceptera-t-il d’avoir eu tort ?

Quand donc laissera-t-il  les rênes à la raison ?

C’est une question de temps, le temps qui passe et qui berce d’illusion,

Qui fait croire que tout peut arriver un jour

man-95720__340

Je suis aux prises avec le lâcher-prise

Mon âme s’est arrêté à ce moment précis, comme pour me dire de ralentir,

De faire le deuil, d’accepter cette cruelle vérité, une vérité douloureuse,

Mon âme a voulu me montrer ce que ma raison voulait embellir

Et mon âme reste là, inamovible, entêtée et majestueuse,

A l’image d’un grand arbre qui m’invite à m’y réfugier.

DSCN7053 l'Abre du Tulé très protégé et vénéré

Je suis aux prises avec le lâcher-prise.

Je dois partir maintenant, mais je m’agrippe encore, à m’en écorcher les mains.

Apprendre à lâcher, accepter de tout quitter,

Mais surtout accepter de ne jamais plus retrouver ceux que j’ aime.

Allez viens, hâte-toi et oublie ce doux rêve

 Il est temps de partir, il est temps de lâcher-prise, enfin !

Jeanne12

Vivre de souvenirs

man-95720__340

Il passe le temps qui n’efface rien

Il s’écoule entre les doigts

Laissant quelques traces bleues

Comme le suc des fleurs meurtries

Dans nos mains qui se referment

mains 2

Il passe le temps empreint de la ligne

Des souvenirs, blessures internes

Pour l’âme qui n’oublie plus les images

Marquées du fer de la mémoire

 

Désir et Bien-être

Souvent, nous n’obtenons pas ce que nous désirons ardemment, car cet excès de désir révèle peut-être qu’il existe une réalité inconsciente que nous n’avons pas pris en charge et  qui s’interpose entre nous et ce que nous souhaitons réaliser.

Si vous y réfléchissez un peu , vous verrez qu’il y a beaucoup de situations dans la vie où vous désirez quelque chose de toutes vos forces, et que malgré tous vos efforts, vous n’obtenez pas.

Il semblerait, que plus vous aspirez à quelque chose, plus cette chose s’éloigne.

Très souvent, lorsque vous cessez de vouloir atteindre cet objectif avec une telle intensité, soudainement, un jour s’ouvre cette possibilité qui vous permet de l’atteindre.

Lorsque vous désirez trop que quelque chose se produise ou que quelque chose se passe, vous êtes déjà dans un état d’agitation et de malaise. Les heures semblent être des jours et les jours sont des années. Vous essayez de faire usage de toute la patience dont vous disposez, mais vous ne pouvez pas sortir de votre tête ce dont vous rêvez tant.

Parfois c’est l’amour d’une personne, Parfois un travail, de l’argent ou le rétablissement de la santé….

Il devient urgent d’obtenir cette chose que vous désirez et vous sentez qu’une bonne partie de votre bien-être en dépend.

Cette situation que vous convoitez tant et qui n’arrive pas s’oppose, pour ainsi dire, en tous points au hasard.

Vous ne réalisez pas que la réalité est à l’écoute de votre désir. Vous faites ce qui est nécessaire , pourtant, pour une raison ou une autre, ce que vous attendez ne se concrétise pas.

 Comment expliquer ce phénomène, d’un point de vue psychologique ?

Pourquoi désirons  nous tant de chose ?

La première question que vous devriez poser dans ce cas est pourquoi vous aspirez à ce point à quelque chose

Cet excès révèle que vous avez établi des circonstances et bâti des attentes qui vous ont conduit à une situation urgente.

Il existe un besoin très fort et pour vous, l’atteinte de cet objectif est un facteur décisif pour votre bien-être. Vous sentez que ce quelque chose que vous recherchez est une illusion nécessaire à votre bien-être.

La deuxième question à se poser est ensuite de savoir si ce que vous désirez tant à vraiment le pouvoir de transformation que vous lui conférer. Certains croient qu’un grand Amour les libérera de la solitude, de la tristesse ou de l’isolement. D’autres pensent qu’un bon travail va donner un sens à leur vie. Il y a aussi ceux qui pensent que s’ils avaient plus d’argent, ils mettraient fin à leurs problèmes, ou qu’en surmontant un certain d’état de santé, leur vie se déroulerait paisiblement..

Cette tendance à placer la source de tout bonheur dans quelque chose conduit souvent à des distorsions de la réalité.

En règle générale, il est la cause et la conséquence d’un processus d’idéalisation. En fin de compte, il est basé sur l’idée qu’il existe un état de vie épanouie, un paradis , à atteindre.

Et on pense que c’est le fait de ne pas y arriver qui causera notre échec et notre déception. L’objet de notre désir représente ce paradis dans notre esprit.

Pourquoi   n’obtenez-vous pas ce que vous désirez ardemment  ?

La question de savoir pourquoi ? nous n’atteignons pas ce que nous voulons peut avoir de nombreuses réponses :

Ce que nous voulons simplement n’existe pas !

Plusieurs fois nous sommes emprisonnés

Dans des désirs impossibles et des fantasmes irréalisables.

Que l’amour d’un autre être humain résolve notre manque d’amour de soi

Ou que la reconnaissance sociale

Nous donne un sentiment de transcendance que nous n’avons pas.

 Que la vie que nous avons vécue et bâtie jusqu’à présent disparaît soudainement

Et se transforme en une existence sans défauts, sans erreurs.

Bien qu’il soit politiquement correct de dire que tout peut-être atteint.

La vérité est que ce n’est pas le cas.

Il y a des objectifs impossibles à atteindre, et il est important de les reconnaître :

Nous ne pouvons pas, par exemple, vivre pour toujours

Il n’est pas non plus possible d’empêcher la souffrance d’atteindre nos vies.

Parfois, nous nous contentons de regarder notre esprit rationnel et de constater qu’il y a un grand désir, mais cela ne se matérialise pas par un accomplissement

Inconsciemment, nous voulons peu-être autre chose et finalement c’est ce que nous réalisons.

L’Être humain est si complexe que parfois il veut souffrir

Bien sûr c’est ce qu’il fait, mais ne réalise pas comment il fait

pour obtenir cette souffrance.

 

 

Être libre de voyager est un rêve qui n’attend pas

A  l’Adolescence : vous avez tout votre temps, de l’énergie mais pas d’argent

A l’âge adulte, vous avez l’argent, de l’énergie, mais pas le temps

A la vieillesse : vous avez l’argent, tout le temps, mais pas d’énergie

Conclusion  :

Faire des voyages,  en solo,  en circuit avec d’autres et se créer des amis.

Au Canada – Cabane à sucre-

 

54 Nous sommes tous heureux

Visite de mes amis Canadien 2019

DSCN1633

L’amitié est pleine de bonté

Elle nous apporte la confiance et sécurité

L’amitié est si belle

Elle nous donne des ailes

L’amitié nous offre des amis

Des gens merveilleux remplis de vie

L’amitié est pleine de qualités

Même si elle nous fait parfois pleurer

L’amitié est pleine de bons côtés

L’amitié est la plus belle chose qui peut nous arriver.

J’ai souvent comparé la villégiature

Aux phases d’un voyage entrepris en commun

Avec des étrangers de diverse nature

Dont on n’a de ses jours vu ni connu pas un.

Au début de la route, en montant en voiture,

Mon dernier grand voyage Le MEXIQUE 2015

DSCN7037 Notre Bus

On s’observe : – l’un et l’autre on se trouve importun

L’entretien languissant meurt faute de pâture….

Mais, petit à petit, on s’anime ; et chacun

DSCN0024 partie du groupe déguisés

A l’entrain général à son tour s’associe :

On cause, on s’abandonne, et plus d’un s’apprécie.

Le bus cependant roule sans s’arrêter

photos du mexique 2141

Et c’est lorsqu’on commence à peine à se connaître

Que l’on se juge mieux, qu’on aimerait peut-être,

C’est alors que les vacances prennent fin, et il faut se quitter.

DSCN0138 Emmanuel et Jeanne

Les moments que l’on vit ensemble en voyages sont forts et uniques les liens créés sont indestructibles et ces amitiés  là, vont  durer pour la vie.

Les bons moments passés ensemble, je m’en souviens avec plaisir, des rencontres brèves, peut-être, mais de bons souvenirs, des personnes qui m’ont apporté beaucoup sans le savoir, des amitiés fortes qui  peuvent aider, réconforter.

Quelques photos de rencontre et d’amitié de voyage

img037

          2011  INDE img305

La Chine 2013

img034Thaïlande 2012

Balade en radeau

P1120863

Ismaêl et Jeanne

Jeanne12