NOTRE EXISTENCE CONDITIONNE NOTRE VIE DANS L’AU-DELA

La Mort n’est pas une fin . Notre esprit continue d’exister après la mort. Le lieu où se rend notre esprit, et ce qu’il expérimente, dépend de ce que nous accomplissons durant notre existence sur terre. Cet au-delà peut être agréable ou difficile.

Il est donc important d’agir et de se comporter de façon à se préparer une bonne  vie après la mort. Pour cela, il faut chercher à connaître DIEU et faire ce qu’Il  demande à chacun. Il faut notamment apprendre la connaissance, développer des attitudes positives et servir Dieu.

Je crois que la vie ne s’arrête pas à notre existence terrestre. Nous ne disparaissons pas de l’univers quand la mort survient. Nous quittons simplement notre corps Charnel. Et notre esprit, ce que nous sommes vraiment, rejoint un autre lieu.

Toutes les synthèses religieuses inspirées et envoyées par Dieu aux hommes enseignent cela. C’est un  signe pour l’homme que c’est une vérité, même  s’il ne peut pas en avoir la preuve absolue avant de l’avoir expérimenté ( Ceux qui ont connu le coma ).

Par conséquent, il est essentiel pour l’homme d’en tenir compte. La vie de l’esprit après la mort dépend donc de ce que l’homme a fait, dit et pensé durant son existence. L’existence après la mort peut être riche ou pauvre, bonne ou mauvaise, paisible ou douloureuse. Savoir cela doit inciter l’homme à agir du mieux possible pour se préparer une bonne existence  dans l’au-delà. Il doit chercher à connaître son Créateur, ce qu’Il lui demande et le servir.

Si l’homme accomplit ce qui est attendu de lui, alors il pourra accéder à un certain moment au Paradis. Mais si l’homme fait le contraire de ce qui lui est demandé, alors ses souffrances pourront être bien plus longues que ce que l’on peut connaître sur la terre.

Certaines personnes ayant été dans un coma profond ont pu voir, (ne vous moquez pas ) l’Enfer, le Purgatoire et le Paradis.

Le Paradis se mérite . L’homme doit profiter de son passage sur terre pour se préparer à y être admis.

Il doit constituer un solide bagage de connaissances, de pouvoir et de richesse spirituel. Cela lui permettra d’obtenir un avenir meilleur  dans l’au-delà.

Il ne faut pas se limiter à jouir des plaisirs de l’existence terrestre. Il ne faut pas non plus chercher à tout pris la richesse et le pouvoir en ce monde. Il ne faut pas  ignorer ses semblables, ni les rejeter, et encore moins les faire souffrir.

Tout ce que nous faisons en mal nous sera compté après la mort, Tout ce que nous faisons en bien nous sera également compté.

Chacun de nous doit se préparer un Au-delà paisible et heureux.:

L’acquisition et la mise en œuvre de la connaissance spirituelle, le développement d’attitudes positives, la reconnaissance de son Créateur et le service à Dieu

Voilà la marche à suivre pour atteindre l’état d’être qui permet d’obtenir le PARADIS.

 

 

 

LA VIE N’EST PAS FACILE :VIVRE LIBRE

Libre de penser, de rire et d’aimer,

Profiter des secondes de bonheur,

De paix, de joie et savoir décider

Sans aucune crainte et sans peur

Savoir dire non, oser et choisir,

Construire, entreprendre et bâtir.

 

Il suffit de si peu de chose

Un peu de courage si j’ose

La vie n’est  pas toujours facile

Mais il suffit de redresser la tête

D’affronter certaines adversités,

Avec beaucoup de sincérité.

 

Suivre son coeur, ses pensées,

Ses choix et ses propres idées

C’est alors et seulement ainsi

Que l’on devient acteur de sa vie.

 

Il faut dans la vie savoir aussi

Tendre la main à qui en a besoin,

Sans espérer un retour….ni rien,

Juste se dire que c’était bien.

 

Alors s’installe l’harmonie avec soi-même

Et ainsi le monde parait presque parfait.

 

PARTIR

Partir, c’est mourir un peu,

C’est mourir à ce qu’on aime

On laisse un peu de soi-même,

En toute heure et dans tout lieu.

 

C’est toujours le deuil d’un vœu,

Le dernier vers d’un poème;

Partir, c’est mourir un peu

C’est mourir à ce qu’on aime

 

Et l’on part, et c’est un jeu,

Et jusqu’à l’adieu suprême

C’est son âme que l’on sème,

Que l’on sème à chaque Adieu;

Partir, c’est mourir un peu.

 

 

La Résignation

Tout ici-bas vole à sa fin

Qui changera le cours des choses ?..

Peut-on  obtenir que les roses

Resplendissent plus d’un matin ?

 

Peut-on empêcher le nuage

Qu’un rayonnement de soleil

Fit un moment doux et vermeil

D’être au loin chassé par l’orage ?

 

Peut-on faire que le ruisseau,

Dès qu’il rencontre une autre pente,

N’y cède point et ne serpente

Plus joyeux sur un lit nouveau ?

 

Résigne-toi donc, ma pauvre âme

Tout ce qui charme est décevant,

Laissons emporter le vent,

Le feu follet, l’oiseau….la femme !

 

LE SILENCE

Le Silence dans l’homme est une dignité

C’est un beau vêtement, c’est une noble chose

L’esprit qui parle peu fait désirer qu’il cause

Et le Sot qui se tait cache sa nullité.

 

On connait trop celui qu’on a trop écouté

Riche, il devient prodigue, et bientôt indispose

Un mot dit à propos de lèvre souvent close

C’est comme le bienfait d’un homme respecté.

 

Tournons sept fois la langue ( ‘oh ! le proverbe est sage )

Avant que la pensée au jour trouve passage

Un mot n’est pas repris, une fois envolé

 

Que la réflexion tienne en nous sa balance

On regrette, et trop tard, souvent, d’avoir parlé

Mais on ne se repent jamais de son silence.

 

COMMENT RESTER BELLE A 50 ANS AVEC UN PEU D’HUMOUR

La plupart des femmes à la cinquantaine ont les mêmes préoccupations : comment combattre les rides, comment garder son pouvoir de séduction, comment rester en forme….. En bref, comment rester belle à 50 ans ?

Voici quelques conseils d’une mamie de 86 ans …….'( avec humour )…. qui aideront celles  qui ont 50 ans à mieux résister  aux ravages du temps : histoire de rester jeune le plus longtemps possible.

Vivez sereinement l’étape de la ménopause

Avec l’arrivée de la ménopause  dans votre vie, sachez la vivre avec sérénité, sans aucune appréhension, malgré  les désagréments qui accompagnent  inévitablement cette  nouvelle étape de votre  existence. La médecine d’aujourd’hui a tellement évolué qu’il doit exister des traitements hormonaux qui soulagent efficacement les femmes entrant en ménopause : le but étant de ne pas se laisser indisposer par entre autres  les fameuses bouffées de chaleur.

Entretenez votre capital beauté

A 50 ans le renouvellement cellulaire est au ralenti : Attention à la chute des cheveux, car eux aussi jouent des  tours :  ils chutent !! alors pas trop de champoing fréquents .

Faites  du sport

Mettez-vous au sport, tel que la natation, la marche,   mais méfiez-vous du soleil ! bien  s’oxygéner pour une sensation de bien être,  le sport aide à chasser les Kilos.

Et surtout dites

 STOP   au Tabac

STOP à l’alcool !

Fumer , est le meilleur moyen ainsi que boire de l’Alcool, pour se miner le teint et assécher la peau.  Car à 50 ans l’organisme ne l’élimine plus aussi rapidement du temps de vos 20 ou 30 ans.

Bon passage à l’âge idéal 50 ans !

 

 

 

 

 

NE RATEZ JAMAIS L’OCCASION DE RECONCILIER DES ADVERSAIRES ( Petit conte avec beaucoup de sagesse)

 

Deux  Margouillats,  ( Mabouya en créole) se querellent depuis le lever du jour.

Le Chien  en est témoin

 

Il se rend auprès du Cheval et lui dit :

 

Vient donc séparer les deux mabouyas qui se querellent !

Le cheval lui rétorque :  » Tu te moques de moi ? Tu n’as trouvé personne d’autre pour cette tâche ? Disparais devant mes yeux ! »

Le chien lui dit:  » D’accord ! Tu verras comment tout cela finira. »

 

 

Le Chien part chez le Taureau.

 

Il lui dit :  » Il y a deux mabouyas qui se querellent depuis l’aube.  » Viens donc les séparer ! » Le Taureau lui rétorque  » Tu te moques de moi ? Tu n’as trouvé personne d’autre pour aller séparer ces deux  margouillats ? Va-t’en !  »

 

 

le Chien lui dit : « d’accord ! Tu verras la suite. »

Le Chien va chez Bouc.

 

Il lui dit :  » Depuis que le jour s’est levé, deux  margouillats se querellent, viens donc les séparer ! » Le Bouc se précipite sur lui en disant :  » Tu te moques de moi ? Tu n’as trouvé personne d’autre que moi ? Va-t’en !  » Le chien lui dit d’accord, tu verras comment tout cela se termine.  »

Le chien se rend  chez le Coq

 

 

 

 

 

 

Il lui dit : » Viens séparer deux margouillats qui se querellent depuis l’aube.  » Le coq  lui dit : Tu te moques de moi ? Tu n’as trouvé personne d’autre que moi ? Va-t’en ! le Chien reste tranquille et se couche.equipement-pour-capturer-un-chien-craintif

En continuant à se quereller, les deux margouillats tombent dans un feu. Ce feu brûle une case où se trouvait une vieille femme. Celle-ci meurt. Les gens disent alors :  » Il faut avertir la famille de la vieille dame.  » Quelqu’un prend alors le cheval. Il parcourt une longue distance. Le cheval manque de mourir. En le voyant le chien lui dit :  » Grand frère,  que t’arrive-t-il ?  » Le cheval lui répond :  » Si j’avais su, je serais allé séparer les deux margouillats.  »

 

 

 

Les gens commencent à affluer dans la maison de la vieille dame pour exprimer leurs condoléances. Ils disent :  » Mettons une corde au cou du taureau, car il va falloir nourrir tous ces hôtes. » Le chien , en voyant le taureau ainsi attaché, lui demande : Grand frère, que t’arrive-t-il ? Le taureau lui répond :  » Si je t’avais écouté, je ne serais pas dans cette situation.  » Les gens égorgent le taureau.

Les voisins , les amis de la vieille dame continuent à venir. On tue aussi le Bouc ainsi que le Coq pour le repas des hôtes.

C’est pourquoi, dit-on, qu’il n’y a pas de petite querelle. Même si tu trouves des fourmis en train de se battre, sépare-les.