SAVOIR VIEILLIR

Vieillir, se l’avouer à soi-même et le dire

Tout haut, non pas pour voir protester les amis,

Mais pour y conformer ses goûts et s’interdire

Ce que la veille encore on se croyait permis.

 

Avec sincérité, dès que l’aube se lève,

Se bien persuader qu’on est plus vieux d’un jour

A chaque cheveu qui tombe, se séparer d’un rêve

Et lui dire tout bas un adieu sans retour

 

Aux appétits grossiers, imposer d’âpres jeûnes,

Et nourrir son esprit d’un solide savoir,

Devenir bon, devenir doux, aimer le Jeunes

Comme on aima les fleurs, comme on aima l’espoir.

 

Se résigner à vivre un peu sur le rivage

Tandis qu’ ils vogueront sur les flots hasardeux

Craindre d’être importun, sans devenir sauvage

Se laisser ignorer tout en restant près d’eux.

 

Vaquer sans bruit aux soins que tout départ réclame,

Prier et faire un peu de bien autour de soi

Sans négliger son corps, parer surtout son âme

D’une chaleur, et d’une antique Foi

 

Puis un jour s’en aller, sans trop causer d’alarmes

Discrètement mourir, un peu comme on s’endort

Pour que nos Amours et Amis ne versent pas de larmes

Et qu’ils sachent rester fort.

DSCN1619

 

 

 

 

 

 

IL FAUT SE DIRE » ADIEU « 

Je ne sais pas vraiment écrire cet Adieu…. Ce message ne sera donc pas un grand poème d’Adieu. Mais il vient du fond de mon coeur, et il est écrit avec l’encre de mon amitié.

Ecrire  un message d’adieu n’est pas chose facile quand on a le coeur plein d’émotion et de tristesse.

Mais écrire ce message d’adieu permet aussi de faire le bilan et de réaliser combien  on aime  les personnes que l’on quitte.

En cette journée de départ, je voudrais vous faire part de toute ma tendresse.

En cette journée de départ, dire  à Justin, Gervais , Mado et Estelle combien j’ai apprécié tous les bons moments passés et partagés avec vous.

Dire un immense MERCI pour tous les bienfaits reçus en cette semaine courte, certes ! mais si riches en émotions.

Mes chers amis, je vous ai dis ADIEU….. mais ces Adieux sont en fait des  AU REVOIR.

Je ne vous ai pas chanté la célèbre chanson   » Ce n’est qu’un au revoir « ,  car j’avais la gorge nouée.

Pour finir, je vous rappelle que j’ai beaucoup apprécié votre visite et je garderai de vous un souvenir impérissable.

Adieu mes tendres et chers Amis.

IMG_0965IMG_0970Jeanne12

BONHEUR DU MATIN

Chaque jour est un bien que du Ciel je reçois

Je jouis aujourd’hui de celui qu’il me donne

Avec mes Amis, ce bonheur n’appartient qu’à moi

Et celui de demain n’appartient à personne.

J’ai le bonheur de vivre

Je n’ai pas besoin d’une chose à moitié

Mais du  bonheur tout entier

Le Bonheur, je le veux, mais non pas sa moitié

Et même le malheur, je le veux tout entier

D’une part de la vie, allons ! je n’ai cure !

Je veux la plénitude, elle est à ma mesure.

Décembre un mois magnifique, demain nous serons dans l’Avent

Et de dimanche en dimanche, de bougies en bougies

Nos coeurs se préparent à accueillir  jésus qui est la lumière du monde.

24 Petit Jésus