Méditation sur l’Indifférence

On frappe à la porte

Impossible

Parfaitement impossible

Puisqu’il n’y a pas de porte

A quoi bon d’ailleurs

Puisqu’il n’y a pas de murs non plus

Ni fenêtres à fortiori

 

Mais alors qu’est-ce qui nous sépare ?

L’indifférence !

Seulement l’indifférence .

C’est quoi l’indifférence ?

C’est l’absence  de lumière

En plein jour.

Quand l’indifférence s’installe, qu’est ce qu’il reste au final ?

Plus RIEN,

sinon les adieux, et pas seulement tourner la page, mais la déchirer au cas où un vilain petit vent tenterait de la rouvrir.

Un doute….

Pas grand chose…. des souvenirs….des fois !

Des regrets, que çà aurait pu être mieux.

Mais on a aussi le pouvoir de tout changer, avec de la bonne volonté.

A quoi bon rester ensemble, Amoin d’en trouver la cause d’arranger çà….

Peut être des souvenirs s’ils sont bons, sinon il ne reste que du vide.

RIEN et tout se perd dans notre labyrinthe cérébral

Et ce n’est pas forcément plus mal

L’indifférence est le plus grand des Mépris.

 

 

2 réflexions sur “Méditation sur l’Indifférence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s