Garder le moral et et se souvenir

Il faut de se souvenir

D’ amitié absolue

De ne plus mêler l’avenir

A sa chimère dissolue.

Une certaine équité voudrait

Que l’espoir eût une survie

Un vide de preuves saurait

Cacher la finitude obvie.

En lieu d’un songe ésotérique

Mon rêve a été compassé

Une nostalgie quadratique

M’a tout entier composé.

4 réflexions sur “Garder le moral et et se souvenir

Répondre à Jeanne Glaude Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s