Coeurs ingrats

Nous sommes là, nous sommes partout où ils sont , ils sont partout.

Ils ne veulent rien laisser, ils veulent tout

Que les autres souffrent, c’est leurs atouts

Ils sont assoiffés d’un trésor sans valeur

D’un caillou très solide à la place du coeur

Le digne se perçoit égaré et mal traité

Ce sens négligé pour ne pas dire écartés

Alors, on s’évade aussi loin qu’on peut

C’est le mieux qu’on souhaite comme vœux

Le regret et le soupire n’enlèvent  pas la douleur

Ils la rendent plus cruelle pour étaler la rancœur

Et si, les larmes coulent c’est pour moi

Et pour les autres.

Quel malheur ? Quelles souffrances ?

Percent nos coeurs

On préfère être enfermé, pour ne pas avoir peur.

Crier, enfin au fond de soi, justice c’est le terme.

Ils sont toujours là, pour nous faire la guerre.

Tout au fond de nous même

Il y a trop de coeurs qui pleurent, qui ont peur

Un encouragement parfois, nécessaire pour exister

Offrez nous l’opportunité et la vigueur d’exister

La vie n’a plus de charme par ces scorpions qui se cachent

Soutenons nous à empocher ce fantôme qui s’attache

Mettre fin à cette différence qui nous hache

DSCN1555

 

 

2 réflexions sur “Coeurs ingrats

  1. Justin Picard dit :

    Chère dame Jeanne
    Un vrai cri du cœur aussi prophétique que celui du prophète Jérémie qui réfléchit sur l’indifférence de son peuple Néhémie chap 9,. Belle réflexion sur la méchanceté de l’humanité.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s