ISRAËL 1981

Les Bonnes choses ont une fin dit-on? oh oui après un congé de deux mois , nous  finnissons  notre séjour à travers le monde, moi pour retrouver le travail et Yveline le chemin de l’école, mais nous conservons au cœur la joie, le bonheur d’voir suivi les pas du Christ et aussi ceux de la  Sainte Vierge. Ce dernier épisode de nos congés de 1981 retrace le bonheur d’avoir fait ce pèlerinage en Terre Sainte. Je tiens aussi à faire un hommage à ma sœur Yvette qui  avais payer celui ci, car  elle l’avait  fait trois fois .  Aux prêtes accompagnateurs , pour leurs explications. Si un jour, vous mes amies et amis ,  si l’occasion se présente  ne le ratez pas ! on en ressort avec tant  de force !  de courage pour affronter les difficultés de la vie. Je pense sincèrement  qu’un congé comme celui là vous fait comprendre bien  des choses et vous meilleur que dire de plus après 36 années ?   AMEN ! et Merci petit Jésus.6000340003Le tour de la vielle ville de JERUSALEM 17000315000445la Chapelle du ECCO HOMO avec le Minaret et le Dome du Rocher3800023900024200029NAZARETH  et la Basilique de l’ANNUNCIATION670003660003JERUSALEM l’Eglise du Saint-Sépulcre construite sur l’emplacement de la Tombe de JESUS747700024300039GETHS2MANIE et le Mont des Oliviers4000372BETHLEHEM, l’Eglise de le Nativité, l’Etoile représente le lieu  où Jésus est venu au Monde443130Rives du Jourdan l’endroit DU BAPTEME de JESUS480002500002LE MONT TABOR7057la MER MORTE6955580007650007Formation de Sel et la statue de Sel de la Femme de LOT630002640006MASSADA forteresse situé  sur la rive de la mer morte640003490002HEBRON le Tombeau des Patriarches73BETHANY  la Tombe de LAZARE770003Quelques petites photos souvenir54464745Le retour en FRANCE avec regrets760003F130901MS43-e1394985185801

4 réflexions sur “ISRAËL 1981

  1. Chère maman,

    Merci pour ces merveilleux retours en 1981. Tout est encore là, dans la tête et dans le cœur. Certaines photos me font sourire encore plus, car j’ai l’impression de ressentir exactement ce que nous avions ressenti à l’époque, notamment celle où nous sommes assises sur les marches, bien bien fatiguées après nos périples.

    Je me souviens aussi, dans un autre cadre, celui d’Assises cette fois, du moment où nous étions restées coincées dans l’ascenseur et la panique qui arrivait avec ta célèbre phrase qui nous a fait rire des années encore après et jusqu’à maintenant : « an ja jiste cho!!! »

    Oui découvrir le monde aide à se construire, à avoir un regard curieux et plus apaisé aussi.

    Je te dois beaucoup et aussi à toute cette belle famille constituée de femmes exceptionnelles en toi, tatie, Yoyo et je n’oublie pas José dont je garde le souvenir de la petite sœur que son grand frère a beaucoup fait rire, malgré les chamailleries normales fraternelles.

    Je t’embrasse et courage ! « Kimbé red »
    Aucune bataille n’est perdue, car c’est dans la bataille même que nous démontrons notre force de caractère.

    Yveline.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s