Bienheureuse Alexandrina DA COSTA

Lors d’un Pèlerinage à FATIMA  les  Prêtres accompagnateurs  nous ont conduit à la maison natale de Cette Bienheureuse  je vous relate aujourd’hui mes notes prises au cour des explications:

Alexandrina Maria DA COSTA naît le mercredi saint de l’année 1904 au lieu-dit  GRESUFES du village de BALASAR  dans le district de PORTO et l’archidiocèse de BRAGA. eLLE est baptisée le samedi Saint suivant. Quelques années plus tard, la famille se déplace au lieu-dit CALVARIO (nom prédestiné !) du même village de BALASAR  Dès l’âge de 9 ans, Alexandrina travaille aux champs puis,  comme journalière. A 12 ans , elle fait une chute d’un chêne et on doit lui donner l’extrême-onction. Mais elle se rétablit. Comme elle a une belle voix elle fait partie de chorale de sa paroisse. A 14 ans, en 1918 survient le drame qui bouleverse sa vie : le samedi Saint, trois hommes entrent dans la chambre où  elle fait de la couture avec sa sœur Olinda et une amie et ils tentent de la violenter. Elle n’a d’autres ressource que de sauter par la fenêtre; elle tombe dans le jardin  quatre  mètres plus bas. Il s’ensuit une compression de la moelle épinière et un handicap permanent. Ni cure, ni médecins ne réussissent à améliorer son état.

Parfois, elle peut marcher en se trainant jusqu’à l’ Eglise mais on se moque de sa démarche; elle réussit aux prix de grands efforts à assister au congrès eucharistique de BRAGA en 1924. Peu après elle s’alite définitivement, pour les trente dernières années de sa vie. Olinda, devient son infirmière, son assistante en tout, et plus tard, sa secrétaire. Au début Alexandrina demande à DIEU la guérison. Mais elle comprend qu’il faut se résigner. Elle accepte et s’offre, Jésus se révèle à elle et lui parle  jour et nuit Souvent elle lui demande ce qu’il faut faire et invariablement, Il lui répond : « souffrir, aimer, et racheter »  Jésus lui propose de s’assimiler complètement à sa Passion. Chaque  Vendredi, et cela jusqu’en 1942, elle revit la Passion d’une façon si concrète que son directeur spirituel le Père Pinto, peut en voir le déroulement et, a cette occasion-là, Alexandrina retrouve la liberté de ses mouvements . En 1938 le Seigneur demande à Alexandrina de faire connaître sa volonté que le monde soit consacré au Cœur Immaculé de Marie par le pape ( et chaque diocèse par son évêque) Sinon, on connaîtra le terrible châtiment de la guerre à causes des péchés notamment celui de  communions sacrilèges. Pendant un an, son directeur, chargé de faire parvenir ce message à Rome, fait la sourde oreille. Au début de 1939, il écrit enfin  au Cardinal PACELLI devenu Pape sous le nom de Pie XII  réalisera  en1942. A partir de cette année-là Alexandrina obtient la grâce que sa passion et ses stigmates ne soient plus visibles à l’extérieur. C’est alors aussi qu’elle cesse totalement de se nourrir et cela jusqu’à sa mort, c’est-à-dire pendant 13 ans.

Alexandrina reçoit beaucoup de visites, mais voit la mort approcher avec lucidité ; Elle meurt le Jeudi 13 octobre 1955 ( jour anniversaire de la dernière apparition à FATIMA .0206030501

.J’espère que ce reportage  vous fera plaisir.

3 réflexions sur “Bienheureuse Alexandrina DA COSTA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s