NE RATEZ JAMAIS L’OCCASION DE RECONCILIER DES ADVERSAIRES ( Petit conte avec beaucoup de sagesse)

 

Deux  Margouillats,  ( Mabouya en créole) se querellent depuis le lever du jour.

Le Chien  en est témoin

 

Il se rend auprès du Cheval et lui dit :

 

Vient donc séparer les deux mabouyas qui se querellent !

Le cheval lui rétorque :  » Tu te moques de moi ? Tu n’as trouvé personne d’autre pour cette tâche ? Disparais devant mes yeux ! »

Le chien lui dit:  » D’accord ! Tu verras comment tout cela finira. »

 

 

Le Chien part chez le Taureau.

 

Il lui dit :  » Il y a deux mabouyas qui se querellent depuis l’aube.  » Viens donc les séparer ! » Le Taureau lui rétorque  » Tu te moques de moi ? Tu n’as trouvé personne d’autre pour aller séparer ces deux  margouillats ? Va-t’en !  »

 

 

le Chien lui dit : « d’accord ! Tu verras la suite. »

Le Chien va chez Bouc.

 

Il lui dit :  » Depuis que le jour s’est levé, deux  margouillats se querellent, viens donc les séparer ! » Le Bouc se précipite sur lui en disant :  » Tu te moques de moi ? Tu n’as trouvé personne d’autre que moi ? Va-t’en !  » Le chien lui dit d’accord, tu verras comment tout cela se termine.  »

Le chien se rend  chez le Coq

 

 

 

 

 

 

Il lui dit : » Viens séparer deux margouillats qui se querellent depuis l’aube.  » Le coq  lui dit : Tu te moques de moi ? Tu n’as trouvé personne d’autre que moi ? Va-t’en ! le Chien reste tranquille et se couche.equipement-pour-capturer-un-chien-craintif

En continuant à se quereller, les deux margouillats tombent dans un feu. Ce feu brûle une case où se trouvait une vieille femme. Celle-ci meurt. Les gens disent alors :  » Il faut avertir la famille de la vieille dame.  » Quelqu’un prend alors le cheval. Il parcourt une longue distance. Le cheval manque de mourir. En le voyant le chien lui dit :  » Grand frère,  que t’arrive-t-il ?  » Le cheval lui répond :  » Si j’avais su, je serais allé séparer les deux margouillats.  »

 

 

 

Les gens commencent à affluer dans la maison de la vieille dame pour exprimer leurs condoléances. Ils disent :  » Mettons une corde au cou du taureau, car il va falloir nourrir tous ces hôtes. » Le chien , en voyant le taureau ainsi attaché, lui demande : Grand frère, que t’arrive-t-il ? Le taureau lui répond :  » Si je t’avais écouté, je ne serais pas dans cette situation.  » Les gens égorgent le taureau.

Les voisins , les amis de la vieille dame continuent à venir. On tue aussi le Bouc ainsi que le Coq pour le repas des hôtes.

C’est pourquoi, dit-on, qu’il n’y a pas de petite querelle. Même si tu trouves des fourmis en train de se battre, sépare-les.

 

4 réflexions sur “NE RATEZ JAMAIS L’OCCASION DE RECONCILIER DES ADVERSAIRES ( Petit conte avec beaucoup de sagesse)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s