Apprendre à faire  » SILENCE  » – Un Chemin de Vie Intérieur

Le SILENCE , Et si on parlait ? Ce grand oublié peut devenir un allié précieux pour nous aider à rentrer en nous – même, , mais aussi pour grandir dans l’écoute intérieure et l’attention aux autres.  Un  Sésame pour trouver la paix du coeur.

Le silence est pratiquement éliminé de notre environnement, il en est même pourchassé….

Le vrai  silence n’est pas mutisme mais ouverture.

Il est vrai qu’il y a des silences nocifs qui sont à éviter, car il nous coupent de notre entourage en montant des murs de béton autour de nous.

Le Mutisme est rempli d’amertume, de rancœur,  de paroles intérieures agressives qui font beaucoup de bruit au -dedans. Ce silence là est destructeur et à éviter à tout prix si nous  voulons pas démolir nos proches, mais également nous détruire nous – mêmes.au dedans !

 » Je me suis souvent repenti d’avoir parlé, jamais de m’être tu !  »

Le Silence permet de mieux écouter, c’est logique ! Or,  l’écoute est toute cette partie de l’échange ( qu’il soit avec Dieu, ou avec les autres ), à se centrer, sortir de soi pour se centrer sur l’autre et le laisser exister….Accepter de laisser parler l’autre et donc se taire soi – même, renoncer à envahir l’espace, à se justifier, à expliquer, à convaincre ou à répondre.

C’est difficile a réaliser ; mais c’est un moyen radical pour grandir en disponibilité, en ouverture, en tolérance et développer un sage jugement personnel.

Le silence est le milieu naturel où la vie de l’esprit peut s’épanouir. Sans  un espace de silence intérieur, il n’y a pas de pensées possible.

Ce n’est pas pour rien si le silence joue un rôle important dans diverses formes de prières. On pense ne pas savoir prier, c’est dans le fond sans importance, car Dieu entend nos soupirs, connait nos silences

Le silence est le tout de la prière et Dieu nous parle dans un souffle de silence, il nous atteint dans cette part de solitude intérieure qu’aucun être humain ne peut combler.

Enfin nous avons également besoin de silence pour admirer, contempler, et laisser entrer en nous, la beauté devant laquelle nous nous trouvons.

Le silence nous donne la chance immense d’être en   » communion « 

Personnellement j’ai appris :

  • A garder le silence sur certaines choses qui n’est pas bon de jeter en pâture
  •  A garder le silence sur certains éléments pour les divulguer à un moment opportun et conserver la paix et de bonnes relations avec tous.
  • A garder le silence face à certaines sollicitations qui ouvriraient sur des discussions houleuses.
  •  A garder le silence en face de celui qui s’exprime, le respecter et respecter les silences qui s’instaurent pour favoriser l’écoute et la réflexion.-

En conclusion, ne rien dire est paradoxalement une forme de communication, peut-être la plus évoluée avec soi – même, avec l’autre….

Les anciens disaient  :    » Une eau boueuse ne peut pas être clarifiée si elle ne cesse d’être agitée

 

 

 

 

 

Une réflexion sur “Apprendre à faire  » SILENCE  » – Un Chemin de Vie Intérieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s