Ecrire, une solution pour se libérer

Il ne s’agit pas d’écrire un roman, mais de coucher sur le papier ce qui se trame dans le cerveau.

L’écriture est aussi une façon d’aller à la rencontre de soi,  c’est un moyen de dire et d’accepter ce que l’on s’avoue pas. ça rend sauvage l’écriture !

Souvent associé à la douleur, paralysante pour certains, rédemptrice pour d’autres.

Un mystère se produit quand la plume ou le stylo touche le papier, quand les doigts pianotent sur le clavier pour écrire ses pensées, son histoire et voir même sa journée.

L’écriture est sublime quand elle est littéraire, et peut aussi être thérapeutique, salvatrice et nécessaire pour atteindre l’inconnu qu’on porte en Soi .

Souvent  sacralisée, l’écriture pourrait être un moyen simple d’aller mieux

 

 

Si publier un roman n’est pas à la portée de tous, aligner ses pensées sur une feuille de papier aide beaucoup, et tous peuvent le faire .

Un journal de bord permet également de revivre les événements, les voyages, avec une certaine distance pour mieux  les digérer ou les savourer.

Le besoin d’écriture  me permet de remettre les choses en ordre et me reconstruire

Cette reconstruction est d’autant plus nécessaire dans le cas de souvenirs traumatiques

L’écriture à une force supplémentaire, car elle engage le corps davantage. La main devient la continuité de la pensée, le corps et l’esprit sont unis, il s’agit presque d’une forme de Méditation  grâce d’une présence à Soi à l’instant présent.

Le seul fait d’écrire me libère intensément de l’angoisse, la douleur et j’essaie de me reconstruire.

 

 

 

Le monde de l’introverti

C’est un sujet  très complexe : une foule de pensées me viennent à l’esprit , mais saurai-je m’en sortir ?  J’éprouve le besoin fou de confier ce que pense sur  ce bout de papier.

L’individu introverti a le fol espoir d’aider les autres à obtenir le déclic afin de découvrir leur Identité.

Il reçoit quotidiennement des messages de remerciements de lecteurs ayant aussi un tempérament introverti, et recevoir ces messages lui font un bien fou. lui donnent  un sens nouveau à sa vie : Celui de faire quelque chose d’utile !…

Pas très facile à exprimer  !

Je pense que l’introverti est un Passif-agressif. A cause de sa méfiance intrinsèque, il éprouve de réelles difficultés à établir une intimité, qu’il juge trop menaçante. Sa communication est très superficielle et est principalement composée de silence et de non-dits.

Une relation ne peut fonctionner harmonieusement que si il existe communication et partage : les silences, les non-dits du passif-agressif constituent une violence cachée.

Une relation ne peut fonctionner que si chacun  se sent en confiance.

En utilisant les remises en question de l’autre pour se déresponsabiliser, le Passif-agressif trahit ce principe de confiance mutuelle = Violence cachée !

L’autre va craindre d’être authentique de peur que ses points faibles soient utilisés contre lui.

Face  à la colère de l’autre, le Passif-agressif semble tomber des nues  » Qu’est qui te prend ?  »  ….  » Ne me traite pas de cette manière « …!!

Le Passif-agressif culpabilise  l’autre de sa réaction.

Le Passif-agressif donne l’impression d’être agréable et conciliant. Extérieurement, il semble débonnaire et gentil, calme et serein en apparence, il est apprécié et respecté par tous ceux qui n’ont pas de relation profonde avec lui, et qui n’ont pas d’attente concrète.

Le Passif-agressif semble impliqué et très sociable, il met ses actions en valeur, mais il en exagère l’importance, ce n’est cependant pas visible, car il semble le faire avec humilité.

Extérieurement , il paraît dévoué.

Extérieurement il semble victime d’ingratitude. Il donne l’image de la personne parfaite qui continue à agir positivement malgré la non-reconnaissance de tous ses efforts.

Le Passif-agressif se positionne en détenteur de la vérité et paraît avoir des principes moraux élevés.

Lorsque on dévoile au Passif-agressif ses failles, il ne saisira pas la balle au fond pour se remettre lui-même en question et admettre sa part de responsabilité. Au contraire…. il utilisera ce qui lui a été dévoilé pour faire endosser à L’autre l’entièreté de la responsabilité du problème.

Puisqu’il interprètes les demandes, les besoins de l’autre comme des agressions .  le Passif-agressif sera attentif à ne Pas faire plaisir à l’Autre :

Faire plaisir = se soumettre  ( et cela lui est insupportable ) !

Puisqu’il se positionne en victime de la toute puissance ( imaginaire ) de l’autrele Passif-agressif n’a accès qu’a sa propre souffrance. La souffrance de l’autre est niée.

Le Passif-agressif se méfie en permanence, cherche le piège, cherche des arguments logiques,  mais réfléchit vers une base faussée par sa Paranoïa.

La vision du monde du Passif-agressif se fait à travers les lunettes de ses traumatismes passés et de la paranoïa qui en découle. Son interprétation de situations reste figé dans  des schémas rigides. Il en est même parfois totalement déconnecté de la réalité. Il affirme sa vision déformée de la réalité de manière péremptoire et dogmatique.

En n’agissant pas le Passif-agressif, se décharge de toute responsabilité

Son Ego est intact puisqu’il peut continuer à croire que sa manière de procéder est la meilleure.

DSCN1425Jeanne9

 

 

Les Rois Mages

 

g-oyupsd_b4ykdlhrvufdbssh9q@665x478

Il en a fallu des kilomètres

Pour que les Mages venus d’Orient

Te trouvent TOI Jésus

Au fond d’une étable

29216419-crèche-de-noël-avec-l-enfant-jésus-marie-joseph-dans-la-grange.jpg123

Arrivant petitement

Dans le champ des humains

C_oZusa01aTIcl-LX9Km8fLjFOM@350x85

Il en a fallu des kilomètres

A ces migrants du monde entier

23

sans-titre.png56

Pour s’éloigner des zones de guerre,

Trouver un abri, un refuge

Un accueil auprès des populations

Douillettes dans leurs habitudes.

C_oZusa01aTIcl-LX9Km8fLjFOM@350x85

 

Il en a fallu des kilomètres

A Toi  DIEU, pour rejoindre l’homme,

Fuir la persécution d’Hérode

89

Et toutes celles d’aujourd’hui

Pour rejoindre la liberté et la paix

Pour être reconnu dans le monde

Comme un Sauveur et un Libérateur

santarem_05
C_oZusa01aTIcl-LX9Km8fLjFOM@350x85

 

Et il nous faudra des kilomètres

Pour nous éloigner de nos routines,

Nos possessions, nos égoïsmes,

Et pour marcher vers la Lumière,

Pour suivre enfin l’étoile….

FvKC3viJI5V_lhOlg_9fGsMhKuU@350x394

 

Sois cette étoile

Brille au dessus de nous

Devant nous, en nous

Pour que nous participions à ton rayonnement

Jeanne23