Ce long chemin

Il  me semble n’avoir plus de force, ni d’âge

Tant les chagrins me sont brusquement survenus

Les Temps se sont tissés…. Et me voici pieds nus

Achevant le terrible pèlerinage.

 

Je sais que l’aube d’or ne sait que décevoir

Que jeunesse a tort de suivre les chimères

Que les yeux ont trompé…. Mes lèvres sont amères….

Ah ! que la route est longue et que lointain le soir !

 

Et la procession lente et triste défile

De ces implorateurs que lasse le chemin

Parfois on me relève, une me tend la main

Et tous nous implorons le Divin Soir tranquille !

Jeanne10

2 réflexions sur “Ce long chemin

  1. Helene Rousseau dit :

    Ah! Douce Jeanne comme c’est touchant te lire et vivre les émotions que tes mots nous apportent je me sens très proche de ton coeur à chaque lecture merci je t’aime gros Bisous et bonne journée 😍💔💋

    Le mer. 8 juil. 2020 06:51, Je vais au bout de mes Rêves a écrit :

    > Jeanne Glaude posted: « Il me semble n’avoir plus de force, ni d’âge Tant > les chagrins me sont brusquement survenus Les Temps se sont tissés…. Et me > voici pieds nus Achevant le terrible pèlerinage. Je sais que l’aube d’or > ne sait que décevoir Que jeunesse a tort de suivr » >

    J'aime

    • Merci ma chère Hélène pour ton affection qui me va droit au coeur, parfois le découragement m’emporte, et je me sens si lasse de vivre, mais l’amitié qui nous lie me redonne force et courage. gros bisous à toi.

      J'aime

Répondre à Jeanne Glaude Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s