La Nostalgie

Le sentiment de nostalgie est si fréquent que parfois nous sommes tentés de penser qu’il s’agit de quelque chose d’inhérent à ce que nous sommes, à la nature humaine. Voilà pourquoi nous pouvons tous nous identifier à la nostalgie : nous vivons avec elle, nous dansons avec elle, nous la caressons d’encore plus près lorsqu’il pleut dans nos jours et dans nos vie .Comme si durant les jours de tempête, notre visibilité est quasiment nulle, la nostalgie resplendissait et s’offrait comme jamais à notre regard.

La nostalgie, c’est aimer un passé qui nous écrase dans le présent. C’est un bonheur à retardement. C’est dormir dans un hamac et continuer à nous souvenir des ardentes réconciliations après les disputes sans importance. C’est sentir l’absence de détails. La nostalgie ne se tue pas car elle nous procure le plaisir de la torture.

Nous ressentons de la nostalgie pour quelqu’un, pour un passé qui n’est plus présent, pour ce que nous avons été. Nous pouvons aussi être nostalgique du présent qui n’est malheureusement plus comme il a été. Nous sommes nostalgiques de moments, de détails, de caresses, de mots. En définitive , la nostalgie est aussi réelle que nous le sommes, voilà pourquoi elle nous pénètre si profondément.

Notre passé est comme une contrée éloignée, il est semblable à un pays que nous avions visité et que nous ne reverrons plus, Il est froid et difficile, et nous recherchons un petit coin de chaleur .Ce passé est le regret d’un temps lointain, ou voire même celui des heures qui viennent juste de s’écouler.

Mais la nostalgie a aussi son bon côté, car elle ne nous plonge pas inexorablement dans une mélancolie profonde. Vouloir retourner à ce que nous étions il y a peu de temps est une manière d’apprendre à mieux nous connaître. Il ne s’agit bien évidemment pas de ne pas vouloir vivre dans le présent ou de nous sentir mal dans notre vie d’aujourd’hui, mais simplement de reconnaître et de prendre conscience de ce que nous avons pu expérimenter avant.

Parfois, la nostalgie est tellement grande qu’elle est plus qu’un sentiment. La nostalgie devient personne. Car elle fait d’un simple souvenir quelque chose de grand C’est vivre pour retrouver le regard d’une personne dans les recoins les plus improbables. C’est avoir le sourire aux lèvres et le coeur suffocant. Car elle fait d’une simple absence la seule chose dont tout notre être a besoin. Nous incarnons la nostalgie. Car, comme l’amour, l’amitié, la nostalgie nous accompagne dans tous nos moindres gestes.

Ce mot Nostalgie est à la fois doux et triste. Ressentir l’absence de notre famille, de nos amies ou de l’être aimé est quelque chose qui nous met à nu. Mais c’est aussi ressentir une caresse, c’est prendre conscience des personnes que nous avons dans notre vie et que nos aimons véritablement.

Nous devons garder une image de la nostalgie comme un sentiment qui nous complète, qui nous permet de nous identifier au monde dans lequel nous vivons et qui nous inscrit totalement dans le présent , avec une conscience parfaite et sans regrets du passé

2 réflexions sur “La Nostalgie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s