Le nouveau Coeur

Serait-ce un autre coeur que la Nature donne

A ceux qu’elle préfère et destine à vieillir

Un coeur calme et glacé que toute ivresse étonne

Qui ne saurait aimer et ne veut pas souffrir ?

Ah ! qu’il ressemble peu, dans son repos tranquille

A ce coeur d’autrefois qui s’agitait si fort !

Coeur enivré d’amour, impatient, mobile

Au-devant des douleurs courant avec transport.

Il ne reste plus rien de cet ancien nous-mêmes

Sans pitié ni remords le temps nous l’a soustrait

L’astre des jours éteint, cachant ses rayons blêmes

Dans l’ombre qui l’attend se plonge et disparait.

A l’horizon changeant montent d’autres étoiles

Cependant, cher Passé, quelquefois un instant

La main du Souvenir écarte tes longs voiles

Et nous pleurons encore en te reconnaissant.

4 réflexions sur “Le nouveau Coeur

  1. Gervais dit :

    Quand je songe aux beaux jours du passé, ce ne sont pas toujours de bons souvenirs! Mais à présent je ne peux que remercier le Seigneur pour toutes ces personnes qu’il a mises sur mon chemin et qui m’ont Empêché si souvent de trébucher. Merci et béni tous ceux qui m’entourent En ce moment! Merci Père

    J'aime

  2. Lucia Galb dit :

    De notre passé il reste encore quelques blessures que l’on aimerait pouvoir oublier. Mais grâce à Dieu, il y a eu aussi du bon, de belles rencontres aussi et c’est ce qu’il faut garder en son coeur comme un trésor .
    Très beau poème , si touchant .
    Bonne fin de semaineJeanne
    Prends soin de toi
    Bisous ♥

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s