NE PAS PLEURER

Il ne faut pas pleurer parce que cela n’est plus, il faut sourire parce que cela a été !

Un peu de sagesse dans ce monde si triste, voilà qui ne peut pas faire de mal !

A l’heure où le sourire est noyé dans les larmes, nul autre choix que celui d’aller de l’avant. Du moins si je  décide de cultiver mon petit lopin de bonheur. La vie est si courte

Partant de là, à quoi bon rester seule dans mon lit à me morfondre, et à pleurer sur les jours  heureux que j’ai l’impression de les avoir rêvés ?

La Vie est ainsi faite : on se lève un matin, le ciel était bleu, les oiseaux chantaient, l’avenir était souriant……… Tout ça n’était qu’un leurre.

Il est vrai que bien souvent la vie de nos rêves  est ö combien plus riante que la grise réalité.

Nous sommes toutefois irrémédiablement déchirés entre ces rêves qui nous habitent et nous façonnent et la nécessaire conciliation avec la réalité.

 La Grèce

le ballet desz frégatescolonnes à peu près conservées

J’en reviens à cette obsession qui me hante : Comment bien vivre ? Comment mener ma Barque avec savoir-faire ? Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas . La Vie n’est pas souple, c’est donc à moi de m’assouplir afin de m’adapter au mieux la vie.

A défaut de retrouver  le bonheur enfuit, en tirer un moindre malheur.

Je me retourne une dernière fois vers le passé, le regard empreint de tristesse

  La Thaïlande

Balade en radeauDSCN6295DSCN6309Il faut vivre, et donc avancer , d’un pas lent, mais assuré sur le parcours restant. avec sur l’épaule mon baluchon plein d’étoiles dont la clarté brûle encore mon coeur.

J’essaye de marcher, droite, même si j’ai mal, même si je tremble

Au  Phare de Vieux Fort

thumb_IMG_6934_1024thumb_IMG_6959_1024

En cette fin d’année, loin derrière laisser la tristesse et les larmes !

Seulement garder au fond de moi un petit fragment du bonheur passé comme la promesse de celui qui est à venir

Jeanne10