SI JEUNESSE SAVAIT, SI VIEILLESSE POUVAIT

Au pas, l’enfant est en éveil

Il examine et il écoute

Or, au Trot ce n’est plus pareil

Il ne regarde que la route

 

Au Galop, le jeune exalté

A l’impression d’avoir des ailes

Occultant les difficultés,

Il fonce animé d’un grand zèle

 

Lui apparaît  longue sa vie

Les embûches n’y sont pas rares.

Il les prévoit, ou les défie

Rassurants se dressent des phares

 

La jeunesse peut galoper,

N’est plus prise dans l’ignorance

Elle se sent bien équipée

Pour vivre une belle expérience

 

Les Vieux, trottinant, dépassés

Réalisent leur impuissance

De tous les adages entassés

Ils gardent douce souvenance.

thumb_IMG_6959_1024

 

 

 

4 réflexions sur “SI JEUNESSE SAVAIT, SI VIEILLESSE POUVAIT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s