Le livre de la Vieille

Ici, c’est la vieille de quatre vingt huit ans

Qui dit, selon la chair,  l’expérience et  le Sang

Souvenez-vous-en, souvenez-vous-en

En ouvrant son coeur de ses doigts tremblants.

DSCN1555

Pour montrer à tous sa vie comme un livre

Et, dans sa joie comme en ses oraisons

Tout un genre humain occupé à vivre

En ses villes  de pies, d’hommes, et d’enfants.

OIPNOXEPQUW

Or à tous ici, ses pleurs et ses fêtes

Et, suivant le ciel peint à ses couleurs

Voici sa maison, ses fruits et ses fleurs

En ses horizons d’hommes et de bêtes.

bouquet-748750__340

Et lors de ses derniers printemps

Qui sont en musique, ainsi qu’en prières

Sous des Christs en croix, des saints, des calvaires

Puis sa Foi aussi bonne en tous les temps.

b13e1a06.pngOIUYTYRT

 

Pour la paix de sa vie trop à l’attache

Dans les jours, les mois qui la rattachent

Et le réconfort de ses mains qui tâchent

Ici de leur mieux et très simplement.

Jeanne 17

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s